logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

– Au pays de la tapisserie, à Aubusson, Bernadette consacre sa vie à la moquette.
– Je pense que je suis motivée. Il y a peu d'entreprises comme la nôtre, on fait tout pour que ça continue.
– Son secret pour durer : la qualité et le sur-mesure grâce à des métiers centenaires.
– On attaque ?
– On va voir le résultat. Vacarme des machines
– On a perdu Lucien.
– Ça avance.
– Tu la sors ou pas ?
– Chez les porcelainiers, le compte à rebours a commencé. Olivier attend le verdict de Lucien, l'ancien, aidé de Laurianne, l'ingénieur qui s'occupera des robots. Ils testent les nouveaux moules en plâtre. Chaque essai raté leur fait perdre de l'argent et du temps.
– Il y a plus qu'à attendre que ça prenne.
– On va voir comment ça sort. Je suis toujours stressé, de toute façon, de nature, mais avec Lucien, ça décuple le stress. Si ça sort bien là, avec la machine, ça sortira que mieux.
– Et si ça sort mal?
– Avec la machine, aussi.
– Là, c'est parce que c'est la 1re.
– La 1re, comme toujours. C'est ballot. Il faut attendre que la pâte se décolle. J'ai travaillé dans d'autres usines, mais jamais à la construction de l'usine, carrément. Là, c'est vraiment tout démarrer depuis le départ. C'est un défi. Disons que vu les conjonctures actuelles, il faut quand même... on va dire être gonflé. Il rit. Mais il faut, si on veut avancer. Si on baisse les bras, plus rien ne se fait. Et le voilà.
– C'est pas si mal sorti que ça.
– Non, pour un 1er... Il y a pire, des fois. Là... non, il est bien.
– On attend qui pour commencer ? Ah, papa ! Papa ! Il manque Fabrice. C'est comme un bébé. On la descend, on la descend pas ? On attend le cariste.
– Depuis toujours, Roland, le père, et Marie-Paule, la mère, vendent et décorent la porcelaine. Ils aident leur fils à ouvrir une usine et à devenir fabricant de porcelaine. Cela ne s'est pas vu depuis un siècle.
– Il était important pour notre clientèle, le particulier, les grossistes, les revendeurs et les collectivités, pour continuer la porcelaine, et notamment pour Olivier qui est quand même jeune, et c'est bien lui qui va porter le chapeau de cette unité...