logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

– J'ai eu tort.
– J'en suis pas sûre. Tu vas encore avoir des mouvements d'humeur...
– Je te promets pas d'être parfaite.
– Je sais pas si je peux encaisser.
– Je veux plus te faire souffrir. Je t'aime trop pour ça. C'est vrai. J'aurais dû te le dire avant. Voilà, je t'aime. Je suis folle de toi. C'est un bon début, non ?
– Ouais.
– Alors, laisse-moi une chance. Je t'ai fait souffrir et je veux me rattraper, mais je pourrai pas si tu pars.
– C'est sûr. Ce serait compliqué.
– Oui. Musique émouvante
– Comment un mec si talentueux termine ici ?
– T'es bien là, toi.
– J'ai des raisons. Et toi ?
– Aucu ne. Avec madame, on voulait du soleil.
– Il s'est marié.
– Il a même fait des enfants.
– Sérieusement ?
– Deux filles. Sophia et Manon. 16 ans et 14 ans. Belles, intelligentes, comme leur père, têtues et en pleine crise d'ado.
– A la vie de famille.
– Moque-toi. Tu verras.
– Ta femme est pas là ? Pas pour l'instant. Elle attend sa mutation. Elle fait des allers-retours le week-end.
– T'es célibataire géographique. J'ai 2-3 adresses.
– Non, non. C'est fini, ça.
– Je voulais juste rendre service.
– Ouais. Je te vois venir. Et toi, alors ? T'en es où de ta vie sentimentale ?
– Complexe.
– Trop de partenaires.
– Juste une. Je l'aime.
– C'est pas vrai ? Pitié. La pauvre.
– Mais je me soigne. Elle m'y aide beaucoup. 'J'imagine. T'es sur la voie de la rédemption.
– Presque.
– 2 verres, s'il vous plaît.
– OK. Tu me tiens au courant. Ciao. T'as eu mon message ?
– Je prends mes affaires.
– Il y a du nouveau pour César ?
– Peut-être un truc.
– Vous allez arrêter qui ? Ma mère ? Ou Flore, tiens. Elle aussi peut pas avoir d'enfant.
– Nicolas Verrier. C'est du sérieux.
– Autant que pour moi ?
– Margot a trouvé un chausson de César dans la voiture.
– Vous les avez arrêtés ?
– On les interroge. J'espère que vous vous êtes pas trompés.
– Moi aussi. Le bébé était pas avec eux.
– Aucune raison de se réjouir, alors.
– Tu veux".
– Quoi?
– Je peux rester ici, qu'on discute.
– Je vois pas ce qu'on peut se dire.
– J'ai été nul. Je suis désolé.
– Ouais, t'as été nul. Va prendre tes affaires. J'ai du travail.