logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

– Ouais, à l'instant.
– Il faut qu'on y aille. Nathalie doit être seule.
– On finit ça. (Putain) Porte lointaine Elle gémit.
– Depuis hier soir ?
– Ouais, toute la nuit. Là, ça m'a carrément réveillée.
– Après la dénutrition, ton estomac est devenu fragile.
– Pourtant, je vous ai obéi.
– T'as mal quand j'appuie ?
– Je vais te donner des antispasmodiques et on voit comment ça évolue, OK ?
– A tout de suite. Merci, papa. Oui. Non, par contre, viens pas aujourd'hui. J'ai dit à personne que c'était mon anniv. Oui, OK. Je te laisse, bisous. Bisous, bisous... Bisous...
– Mehdi est pas là ?
– Je sais pas. Ah si, tiens. La terreur... Allez, allez... Allez...
– Faut qu'ils arrêtent de nettoyer, ça glisse, après !
– C'est un hôpital, ils nettoient.
– C'est mieux quand c'est crade, au moins, ça colle, alors que savonneux, ça glisse. Là, je sors de ma chambre, déjà. ça glisse. Le mec, il me regarde avec des gros yeux, il nettoie. J'aime pas, par ici... Ça me fait penser à Sarah.
– Ouais, moi aussi. Bonjour, Nathalie.
– Ça va ?
– On vient attendre avec toi.
– C'est sympa. T'es debout, toi ?
– Ouais.
– T'es grand.
– Roxane n'est pas là ?
– Si, je vais aller la chercher.
– Je viens avec toi.
– Non, j'en ai pour 5 mn. OK ? A toute.
– Tu peux aussi dire à Mehdi
– Mehdi, il sera là tout à l'heure. Tu lui diras toi-même, OK ?
– Reste allongée.
– Bon... Moi aussi, Je vais chercher à grailler.
– OK, ça marche. Je suis désolé, Nathalie.
– Je sais. Moi aussi. Bips réguliers
– On va procéder à la craniectomie de Côme. Ce petit garçon est bien endormi ?
– Oui.
– Tension stable ? on va marquer la ZOÏIG. Il frappe-
– Roxane".
– Je veux pas te parler.
– Hop, hop, hop... Pas de visite. Je te rejoins.
– Je voulais lui parler 2 secondes.
– Elle a besoin de repos. Tu la verras plus tard.
– Elle va pas bien ?
– Non, pas très bien.
– Bonjou r. Je veux te dire que ça change rien. Même si je serai plus je viendrai te voir tout le temps, je te jure. Je voulais te le dire avant, mais j'ai pas pu. Excuse-moi.
– Il me suit ou quoi, lui ?
– Qui ça ?
– Bah lui.
– Il fait juste son boulot.
– J'ai des bonbons, mec.