logo Le moteur de recherche de la télé

Des gens responsables

Night Shift


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 1h15 sur TF1

– Une tumeur ?
– Elle a un cancer du cerveau ? pas du tout.
– C'est sûrement bénin, mais sa grosseur a pu provoquer la crise. On doit la lui enlever.
– Ce qui est rassurant, c'est que son insatiabilité peut venir de là.
– C'est rassurant ?
– Oui, car la tumeur est dans la partie du cerveau qui gère notre appétit.
– Après l'opération, elle sera guérie.
– Ça fait peur, mais ça se retire par le nez. C'est assez facile. Ça la guérira. Ça dure environ 1 h. les infos ne parlent que de toi... Ou plutôt de nous.
– Comme je te l'ai dit, la photo ne vient pas de moi...
– Peu importe cette photo. Et j'imagine très bien quel enfer tu traverses.
– C'est un cauchemar.
– C'est pour ça que j'ai sauté dans le dernier avion.
– Tu voulais être avec moi ? j'adore la bouffe ici. D'après toi ? Ecoute, je suis parti pour faire le point. J'ai résolu plusieurs choses.
– T'as vécu de sales trucs.
– Oui, j'ai dû réfléchir. Savoir qui j'étais. J'ai bien discuté avec mes parents. Ma mère savait tout depuis le début. Il se fait à l'idée.
– Bonne nouvelle. Je sais que leur avis te préoccupe.
– Ce qui me préoccupe, c'est nous. J'ai besoin de toi pour vivre. J'aimerais qu'on se remette ensemble.
– Moi aussi.
– Quoi ?
– Pas comme avant. J'ai fait mon coming-out. On m'a rien dit dans ma section. Ils sont tous comme mes frères.
– C'est quoi : "pas comme avant" ?
– En public, ça doit être différent.
– Tous mes amis le savent...
– Je parle pas d'eux, de ces gens qui te protègent et t'encouragent. Je te parle du reste du monde. J'ai plus envie que... qu'on se tienne à 3 m en louant une chambre d'hôtel ou qu'on n'ose pas s'asseoir à côté au cinéma ou qu'on se tienne pas la main.
– Je suis trop pudique.
– Je disais ça aussi. La vie est trop courte ! Ça fait du bien de pouvoir vivre sans se préoccuper des autres. Je veux être avec toi sans me demander ce que les autres pensent. Je veux plus vivre comme ça. La porte s'ouvre.
– Désolé. Drew, une plaie ouverte t'attend.
– J'arrive.
– Salut. Je pense que... je t'ai dit