logo Le moteur de recherche de la télé

Etre parent

Night Shift


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 0h30 sur TF1

– Oui. Je suis un peu secouée. Et les enfants ?
– Ils vont bien. Tu veux quelque chose ?
– Je vais voir Drew.
– Désolé de t'avoir crié dessus.
– Ça m'a fait de la peine.
– Oui. Je m'excuse.
– Il n'y a pas de souci. Le tireur serait le beau-frère du colonel. Oui. Il était furieux car le colonel n'a pas cosigné un prêt commercial.
– Ce mec va 4 fois en zone de guerre, et la 1re balle qu'il prend, c'est son beau-frère ? Les gens sont fous.
– Bonjour, Gina. Javi. Salut.
– Tu peux nous laisser ?
– Je viens de finir avec le colonel. Je dois d'abord te montrer un truc.
– Oh, non...
– Quoi ? C'est la radio de Gina ?
– C'est son scanner.
– Tu me fais peur.
– Je vais vous montrer, à tous les deux. Regardez. Gina, tu as une malformation artério-veineuse dans le cerveau. Ce sont des veines et des artères emmêlées. Ça explique ton mal de tête. T'as appelé le neurochirurgien ?
– Oui, pour une résection de MAV.
– Quoi ? Bon sang !
– On va s'occuper de ça. C'est promis.
– Je ne comprends pas.
– La balle a heurté son crâne, causant une hémorragie.
– Une hémorragie ?
– Oui. On intervient.
– Courage. Je t'aime plus que tout. Elle est toute ma vie. Sauve-la.
– Je sais.
– Sauve-la.
– Michael ! Est-ce que ça va ? Ma fille est démolie, et tout ça par ma faute.
– Je ne sais pas ce que c'est, qu'être parent, mais je sais ce que c'est, qu'être à la place de votre fille. C'est seulement un petit accident de parcours.
– Je vais vous donner une information sur le métier de parent. Quand on a des enfants, on ne veut que leur bonheur, peu importe ce qu'on fait ou ce qui se passe dans notre journée. Ont-ils bien mangé ? L'école, ça va ? C'est une bande sonore ininterrompue, dans notre tête.
– Oui, sans arrêt. J'ai laissé tomber Naomi. Elle ne l'oubliera jamais. Et moi non plus.
– Hé, Jordan.
– Marcus ne réagit pas. Il faut un antibio en aérosol. Il y a moyen d'en obtenir ?
– C'est hors de prix. L'assurance ne remboursera pas et l'administration fera barrage.
– Je les paierai.
– Si tu paies tous les soins, dans une semaine, tu es ruiné.
– Eh bien, on verra.
– Paul, je t'en prie. Tu as très bon coeur et j'apprécie ça, chez toi, mais on doit être réalistes sur ce qu'on peut et ne peut pas faire.