logo Le moteur de recherche de la télé

Ça ne sortira pas d'ici


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 0h05 sur France 2

– Michel Cymes : On va recevoir sa soeur, Melha, tout à l'heure. A quel souvenir
– Pierre Palmade : Mes 20 ans. Les succès et les rires que j'ai eus avec Muriel Robin. Grosse nostalgie des 20 ans.
– Michel Cymes : A quel compliment
– Pierre Palmade : "T'es drôle".
– Michel Cymes : Vous vous le répétez souvent?
– Pierre Palmade : Oui.
– Michel Cymes : Vous pensez à lui dire quand il repartira tout à l'heure?
– Nicole Ferroni : Oui.
– Pierre Palmade : Vraiment?
– Nicole Ferroni : Vraiment.
– Michel Cymes : A quelle chanson êtes-vous encore accro?
– Pierre Palmade : Joe Dassin.
– Nicole Ferroni : Ah! T'es drôle ! C'était bien là, ou pas? Applaudissements. Peut-être mal placé.
– Michel Cymes : Non, il est bien.
– Pierre Palmade : "Les yeux d'Emilie".
– Michel Cymes : A quel danger
– Pierre Palmade : Monter sur scène.
– Michel Cymes : Vous êtes traqueur ?
– Pierre Palmade : Non. J'ai le bon tract. Mais les soirs de première, je me demande pourquoi j'ai choisi un métier aussi dangereux.
– Michel Cymes : Qu'est-ce que vous prenez comme médicament? il faut avoir toute sa tête.
– Michel Cymes : Vous ne prenez rien avant de monter sur scène? J'ai besoin de mon trac.
– Michel Cymes : A quel plaisir êtes-vous accro?
– Pierre Palmade : Le sexe.
– Michel Cymes : Vous notez. Elle fait un dessin.
– Nicole Ferroni : C'est un dessin de sexe. Vous allez comprendre si je fais ça. Ça fait un zizi.
– Michel Cymes : Oui, c'est un zizi. Vous faites un zizi très heureux de vous voir, quand même. A quel Dieu êtes-vous encore accro?
– Pierre Palmade : A un Dieu, celui que certains appellent "le hasard". Je crois à un Dieu bien au-dessus des religions.
– Michel Cymes : Vous êtes croyant?
– Pierre Palmade : Je suis mystique. Chacun a sa puissance supérieure, à qui il peut demander des choses. Elle est bienveillante avec nous. Je la remercie. J'ai de la gratitude tous les jours pour plein de choses, et après, je demande des choses à la puissance supérieure. Elle m'envoie des signes.
– Michel Cymes : Ils se traduisent par quoi, ces signes?
– Pierre Palmade : Tout à coup, dans une conversation, vous allez avoir la clé d'un problème que vous aviez. Ce n'est pas magique, mais ça y ressemble. Ça va dans le programme de rétablissement des narcotiques anonymes, d'avoir conscience d'une puissance supérieure.