logo Le moteur de recherche de la télé

Ça ne sortira pas d'ici


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 0h05 sur France 2

– Melha Bedia : Le feu sauvage, c'est chelou aussi.
– Bruno Salomone : Oui, mais ça paraît vrai.
– Michel Cymes : C'est la "systélite". Nous avons inventé ce nom. L'azoospermie, c'est le fait d'avoir zéro spermatozoïde dans le sperme.
– Nicole Ferroni : Nous, on ne peut pas l'attraper.
– Melha Bedia : Docteur...
– Nicole Ferroni : On ne peut pas
– Michel Cymes : Non, j'ai dit "on".
– Nicole Ferroni : Ah, "on".
– Michel Cymes : Le feu sauvage, c'est l'herpès labial, le bouton de fièvre.
– Melha Bedia : Ça s'appelle "le feu sauvage"?
– Michel Cymes : La pédiculose, c'est quand vous avez des poux.
– Melha Bedia : Ça n'a rien à voir avec les pieds?
– Nicole Ferroni : C'est joli, "feu sauvage". "Je ne peux pas, ce soir, J'ai feu sauvage." Avant, je disais : "J'ai herpès." C'est moche.
– Michel Cymes : Vous avez de l'herpès?
– Nicole Ferroni : Là, non. Mais des fois, j'ai feu sauvage.
– Michel Cymes : On dit qu'il vaut mieux avoir l'herpès que l'air con. Rires et applaudissements.
– Nicole Ferroni : Moi, j'ai les 2.
– Bruno Salomone : Elle est vieille,
– Michel Cymes : Oui. Mais elle ne la connaissait pas.
– Melha Bedia : Moi non plus.
– Michel Cymes : On va terminer avec un objet que j'ai tiré de mon cabinet de curiosités. Il va falloir trouver ce que c'est.
– Bruno Salomone : Ce n'est pas pour trouver de l'eau.
– Michel Cymes : Ce n'est pas un truc pour aller chercher de l'eau.
– Bruno Salomone : C'est pour faire une coloscopie?
– Melha Bedia : C'est un cric!
– Michel Cymes : C'est quelque chose qu'on mettait quelque part...
– Bruno Salomone : On dirait la fusée dans "Tintin" en maquette.
– Michel Cymes : Et qu'on écartait.
– Bruno Salomone : C'est pour écarter un anus, forcément. Je sens qu'il y a de l'anus dans votre truc. Ça sent l'anus, en tout cas.
– Nicole Ferroni : C'est pour ouvrir les esprits? Si quelqu'un a l'esprit trop étroit, on met dans l'esprit, et ça lui ouvre le champ des possibles.
– Bruno Salomone : C'est joli. Applaudissements.
– Melha Bedia : Nicole est poétique.
– Bruno Salomone : Mais je sens que Michel l'est moins.
– Melha Bedia : Il n'est pas dans la poésie, lui. pour l'anus.
– Bruno Salomone : Pour la gorge, alors?
– Melha Bedia : Pour la bouche? Les dents?
– Bruno Salomone : Les aisselles?
– Michel Cymes : C'est pour l'utérus. Ça a été utilisé lors des accouchements difficiles pour rentrer dans le col de l'utérus et le dilater pour qu'on puisse...