logo Le moteur de recherche de la télé

Ça ne sortira pas d'ici


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 0h05 sur France 2

– Melha Bedia : Vous savez, entre Arabes...
– Michel Cymes : On va essayer de faire votre dossier médical comme avec les autres, d'accord?
– Melha Bedia : D'accord.
– Michel Cymes : Votre nom, c'est le vrai?
– Melha Bedia : Oui.
– Michel Cymes : Vous avez gardé votre nom de famille dès vos débuts, contrairement à votre frère.
– Melha Bedia : J'ai voulu l'enlever, personne ne m'a écoutée, donc c'est resté.
– Michel Cymes : Votre prénom, on le prononce "Mehlra".
– Melha Bedia : C'est quand on aime aller à Marrakech. Vous avez le teint hâlé, je pense que vous faites des petits week-ends dans des riads. Ça veut dire "salé", comme le sel. Je suis un condiment, au bled.
– Michel Cymes : D'accord. Donc vous avez 29 ans?
– Melha Bedia : Non, j'ai 27 ans. Je veux bien qu'on me rajoute des kilos, mais pas des années.
– Michel Cymes : Qu'est-ce que je mets comme profession? Comédienne? Nutritionniste au théâtre du Marais?
– Melha Bedia : Je suis un peu nutritionniste. Comme je suis grosse depuis des années, les gens me demandent des conseils de régime. Ça paraît fou, mais je donne de très bons conseils pour les gens.
– Michel Cymes : Si les conseils que vous donnez, c'est votre plat préféré: l'escalope à la crème, pour bien boucher les artères, avec des frites et pas avec du quinoa et une demi-baguette... C'est ce que vous donnez comme conseils de nutrition?
– Melha Bedia : Oui. Je n'ai pas dit que j'étais bonne nutritionniste.
– Pierre Palmade : Juste nutritionniste.
– Michel Cymes : Vous aimez aussi le poulet aux olives. Ce que je comprends.
– Melha Bedia : On va pas se mentir. C'est pour le côté oriental.
– Michel Cymes : Vous parlez beaucoup de votre poids dans votre spectacle.
– Melha Bedia : "Fat and Furious". C'est un jeu de mots.
– Michel Cymes : "Fat", c'est gras.
– Melha Bedia : Vous, vous êtes chaud... A bas les lipides, quoi?
– Michel Cymes : Pas du tout. Je mange que du gras. Je mets un peu de pain sous le beurre.
– Melha Bedia : On n'a pas été présenté.
– Michel Cymes : Bonjour, enchanté. Vous êtes célibataire?
– Melha Bedia : Oui. Enfin là, il y en a un que j'aime bien, mais si je commence à en parler... Ça va, les gars?
– Michel Cymes : Vous rêvez à un "muslim bachelor".
– Melha Bedia : Oui, c'est un mec qui pourrait t'emmener à la mosquée et au Quai Branly, à une expo.