logo Le moteur de recherche de la télé

Ça ne sortira pas d'ici


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 0h05 sur France 2

– Applaudissements. Je n'ai jamais eu une consultation aussi dingue.
– Bruno Salomone : Je rame, M. Cymes.
– Michel Cymes : Le rire qui fait rire?
– Bruno Salomone : Le pire des rires, c'est celui qui fait... Il rit en ronflant.
– Michel Cymes : Si quelqu'un le fait à côté de vous, vous devenez dingue, en tant que misophone.
– Bruno Salomone : Non, ça va. Un rire, c'est éphémère.
– Michel Cymes : Un souvenir qui fait rire?
– Bruno Salomone : A mon premier gala, c'était pour une chaîne de restaurants. C'était dans une péniche. Tout le monde était complètement ivre. Le mec qui me présente ne peut même pas me présenter, tellement tout le monde est... Il est vraiment phénoménal. Et là, je me demande comment je vais faire. Je dois faire une heure de spectacle. Personne ne m'écoute. Je fais mon spectacle. Le mec me balance comme ça. J'imagine que Nicole, tu l'as vécu aussi.
– Nicole Ferroni : Oui.
– Bruno Salomone : Je mets à peu près 50 minutes pour qu'ils m'écoutent. Ils écoutent le dernier sketch. Et là, ils se marrent. Un mec vient me voir à la fin et me dit: "Tu es con. Le dernier sketch, tu aurais dû le mettre au début."
– Michel Cymes : Merci, Monsieur.
– Bruno Salomone : Vous ne prenez pas ma tension?
– Michel Cymes : Vous n'avez pas trop ramé. Vous êtes sportif?
– Bruno Salomone : Excuse-moi. Je n'ai jamais fait autant de sport de ma vie.
– Nicole Ferroni : Pour quelqu'un qui fait du surplace, je trouve que parfois, ilva loin. Applaudissements.
– Michel Cymes : Je rappelle, Monsieur Salomone, la sortie de votre roman "Les Misophones". Et si vous voulez vous marrer et voir une vraie performance, 43 personnages dans le DVD de votre spectacle "Euphorique" que je recommande chaleureusement.
– Nicole Ferroni : Docteur Michel?
– Michel Cymes : Oui, Mademoiselle Nicole?
– Nicole Ferroni : C'est l'heure des téléconsultations.
– Michel Cymes : Ah, oui. Je vous explique. La téléconsultation, c'est la médecine moderne. Tout le monde n'a pas accès aux médecins. Parfois, on peut faire des consultations par téléphone ou par visiophone. Vous pouvez m'envoyer la première.
– Bonjour, cher Dr Cymes. Je suis Philippe Vandel. Je suis journaliste et je souffre de prosopagnosie.