logo Le moteur de recherche de la télé

Qui veut gagner des millions ?


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 18h15 sur TF1

capture
– Ça ne peut pas être un chandelier car il est dehors. Une pioche... Non. Je ne sais pas si ça existe, une pioche, en plus.
– Camille Combal : Une pioche, ça existe.
– Aujourd'hui, oui. Mais je ne sais pas si ça s'appelait déjà comme ça. Une bouteille, non. Je ne vois qu'une bûche.
– Je sais qu'il va falloir que je te dise de te faire confiance...
– Je me fais confiance à fond. Je mets une bûche. Mais maintenant, j'ai envie de rentrer à Chartres, aussi, ce soir, et je me dis que si on redescend à 1 000E, je risque de rentrer à pied.
– Ca, on le sait. Au pire, je te déposerai à la gare.
– Victoire, ma 2de fille, était fausse folle amoureuse de ce film avec Gérard Depardieu quand elle était petite. On l'a regardé des dizaines de fois. Je revois le
– Camille Combal : Vous revoyez bien le
capture
– Ne me dites pas ça pour que derrière, je me goure.
– Camille Combal : Pas du tout! Au contraire.
– J'ai l'impression de le voir devant une palissade. Il y a une sorte d'échafaudage qui lui tombe sur la tête. Je pense que ce serait une bûche. Maintenant, Caro, je me dis que pour 24 000E, je n'ai pas envie d'être prétentieuse. Peut-être qu'on devrait faire appel...
– Non! Le public, ça fait 15 fois que tu leur dis que c'est une
– Camille Combal : Il a pu être un peu influencé. Je pense qu'il a pu être influencé par vos réponses. Vous avez peut-être un ami? Vous pouvez appeler votre fille, Victoire.
– Je n'ai pas d'amis.
– Camille Combal : Vous pouvez appeler Caro pour avoir son avis. Ou peut-être votre fille, Victoire. Sivous Si vous hésitez juste entre 2 propositions, pour sécuriser les 24 000E, prenez le 50:50.
– Caro, on utilise un joker?
– On avait dit...
– Camille Combal : Vous voulez en ramener un à Chartres? Je peux vous faire un petit paquet, si vous voulez.
– Faisons le 50:50.
– Camille Combal : Le 50:50, c'est votre dernier mot?
– Oui, c'est notre dernier mot.
– Camille Combal : Ordinateur, est-ce que vous voulez bien retirer 2 mauvaises réponses, une pour chaque candidate? Une pour Audrey et une pour Caro.
– Là, j'ai encore peur.
– Camille Combal : Si je peux me permettre, il y a un instant, vous disiez: "Un chandelier, c'est sûr que non.
capture