logo Le moteur de recherche de la télé

L'amour de mes rêves


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 15h40 sur TF1

capture
– Tu l'es toujours.
– Mamie et grand-père
– Ils s'embrassent souvent.
– Ça m'a marquée, enfant.
– Du calme, Casanova. Il y a des enfants...
– Arrête de m'embêter.
– C'est toi !
– Sarah.
– Toi et toi, dehors. Allez, hop.
– Comme si de rien n'était. Quand elles s'y mettent...
– Tu sais où je puise la force, à mon âge ?
– Tu vas me le dire.
– Des sentiments. Sans eux, il n'y a pas de passion. Sans passion, il n'y a pas de vie. Et je réalise la chance que j'ai avec une femme passionnée qui est toute ma vie. Je vous souhaite à tous d'avoir cette chance.
– C'est le moment. Bon anniversaire, maman.
– Désolé, M. Beekman, mais çe ne me convient plus.
capture
– Vous avez du talent, mais faites vos preuves.
– En 3 ans, j'ai fait mes preuves.
– Vous savez combien de temps j'ai mis ?
– Non, mais il est temps pour moi de me prendre en main et faire connaître mon travail.
– Désolé, mais ici, ce ne sera pas possible.
– Je sais.
– Elle serait fière de ce que tu as fait.
– Ouais. Sûrement. J'ai pas dormi la nuit dernière. J'ai pas voulu le voir.
– Pourquoi ?
– On avait droit à 7 nuits. 7 nuits pour rêver et maintenant, c'est fini. C'est bel et bien fini.
– Ils font la queue pour rentrer.
– Allons-y. T'as pas eu mon texto pour me rejoindre ? J'ai attendu pour rien. Euh... C'est quoi, ça ?
– J'ai démissionné. T'as pas vu la tête de Beekman. A mourir de rire.
– Tu as bien dit "démissionner", c'est ça ? Tu n'attends pas la remise du prix ?
– Pourquoi t'es pas contente pour moi ? parce que j'avais besoin d'un grand changement.
– Et si tu n'as pas le prix ? Et il y a pas d'argent.
– C'est pour le prestige.
– J'arrive pas le croire.
– Jessa, ne me reproche pas ce que j'ai fait. Pas maintenant.
– Je veux juste ce qu'il y a de mieux pour toi. Je veux ce qu'il y a de mieux pour nous.
– Désolée, votre table sera prête dans quelques minutes. Tu fais vite pour la 8, Jamie ?
– D'accord.
– Toutes nos excuses.
– Natalie, on a besoin de toi.
– J'arrive, j'arrive.
– Mario, les gnocchis sont prêts ?
– Si, si.
– Les gnocchis arrivent. C'est parti.
– Grazie.
– Un peu d'origan et voilà un foie à la vénitienne.
capture