logo Le moteur de recherche de la télé

Les feux de l'amour


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 11h00 sur TF1

– Rien n'est perdu. Tu peux récupérer ce qui est à toi.
– On parle du club ou de ton travail?
– Je retrouverai du travail, s'il le faut. Ce club, c'est chez nous. Je refuse de perdre ça à cause de la vengeance d'Hilary. Remonte... 'POUI’ sauver un mariage sans amour ?
– Devon, ne me dis pas que tu l'aimes toujours.
– Devon! Ces fleurs sont superbes. C'est pour Hilary ?
– Non, pour l'accueil.
– Comment ça va avec Hilary ?
– Vous devez avoir des choses à vous dire. Je vous laisse. Elle te portera chance.
– Merci.
– Dois-je m'inquiéter à propos de son humeur ?
– Non, ça va aller. Je vais lui parler. Je vous vois au bar.
– Ça concerne la fondation ? Je n'ai pas vu mon père...
– C'est une réunion où Neil n'est pas convié. J'Y vais. 'Euh. Jack ?
– Laissez tomber.
– J'ai eu votre message. Ce traitement semble fonctionner. Vous êtes magnifique !
– C'est grâce au maquillage et à ma volonté. J'en avais besoin pour dire à Devon d'arrêter de me harceler.
– Pourquoi vous avez fait ça ?
– Je ne veux pas de sa pitié.
– Cet homme vous aime, Hilary.
– C'était le cas. Maintenant, c'est de la pitié, du ressentiment et du dégoût. Voilà tout ce qui reste de notre couple. Je vous avoue que j'en ai plus qu'assez. C'est terminé.
– Je refuse de vous laisser tenir un discours pareil. Ne gâchez pas votre vie.
– J'ai été témoin de votre amour. Il est toujours là. Vous traversez une crise. Il faut seulement persévérer. Je sais de quoi je parle. Souvent, ça aurait été plus simple que Phyllis et moi baissions les bas. Mais nos efforts ont payé. Si on a réussi, pourquoi pas vous ?
– Est-ce qu'on pourrait en discuter ailleurs sans que Lily soit là ?
– Oui. Qu'est-ce qu'on fait ?
– Vous voulez bien me raccompagner en haut ?
– D'accord.
– Merci.
– Abby l Je ne voulais pas vous interrompre.
– Ce n'est rien. Tout va très bien. Et toi, ça va ? On a eu très peur.
– Oui, merci. Contente que tu sois là. Si vous voulez parler seules, je peux...
– Non, je partais.
– Tu vas voir Victor ? Il a droit aux visites ?
– On a refusé que je le voie. Je vais insister. Je suis soulagée qu'il aille bien.