logo Le moteur de recherche de la télé

La vengeance de Veronica


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 10h00 sur TF1

– Les oiseaux chantent. Musique douce Grincement des portes
– Le nouveau Lotus Moltonel Sans Tube est deux fois plus long et il n'y a plus de rouleau de papier toilette vide à jeter.
– C'est quoi, cette histoire de monter la tête de ta nièce contre Jacinto parce que tu lui en veux ?
– En avoir après lui ? Je n'en ai pas après lui. Je le hais à mort, tu comprends ? Je le déteste !
– Ce monstre a tué ma soeur!
– Lucrécia, arrête ça, c'est n'importe quoi. C'est de la folie. C'était un accident.
– Un accident ?
– Mais si.
– Il l'a tuée !
– Non, non.
– Regarde-toi. Maintenant, tu viens à la maison me demander de pardonner à l'assassin de ma soeur, Angelica ? Tu veux que je lui pardonne ?
– Pardonner quoi ? Quel assassin ?
– Jamais je ne lui pardonnerai ! Je ferai tout pour que sa fille ne lui pardonne pas. Ce monstre ne mérite pas de vivre. Toutes les souffrances qu'il aura sont insuffisantes comparé au mal que je lui souhaite.
– Lucrécia, écoute...
– De quel côté tu es ?
– Ce n'est pas la question. Tu me prends entre deux feux.
– Toi, toi... C'est toi qui es venu ici pour prendre la défense d'un assassin sans me laisser le choix de justifier ma haine.
– Mais de quoi tu parles ?
– Je n'admets pas qu'on me prenne pour une folle. Tu es pour ou contre moi ?
– Je crois que... Ça ne sert plus à rien de parler avec toi. Je crois que tu es malheureusement devenue folle. Je sais de quel côté tu es ! Ne reviens plus ici. La porte claque.
– Avec qui tu criais ? Je ne criais pas, mon chéri. C'est ma façon d'être.
– Pourquoi maman n'est pas encore rentrée ? Elle ne va pas tarder. On va se coucher ? Allez, viens. Je vais t'emmener dans ta chambre et te raconter une histoire.
– C'est bon. Ça va aller.
– Tout va bien.
– Je vous interdis de m'insulter. S'il le faut, je marcherai sur vos plates-bandes.
– Ne jouez pas avec moi.
– Vous me connaissez pas non plus. Je vous donne une opportunité. Si nous partageons les biens de Frederico, je vous laisse tranquille.
– Je ne vous donnerai rien.
– Ah non ?
– Alors préparez-vous à ramper. C'est facile de rester avec ce qui vous appartient.