logo Le moteur de recherche de la télé

Barbapapa

TFou


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 6h25 sur TF1

– Ouais. Louve et Titi vont te donner un coup de main. Toi, Alfred, tu vas m'aider à fabriquer ma combinaison spatiale.
– Vas-y, Gros-Louis. Place l'embout. Si on veut que la fusée monte haut, il lui faut un nez pointu.
– Mais c'est tout de même dangereux, tu sais ? Une fusée a une chance sur 26 milliards de se perdre dans l'espace.
– T'en fais pas. On a mis une boussole. Il gardera bien le cap sur la Lune. Il rit.
– Waouh, on a fait du beau travail, les amis.
– Ouais, de la bonne mécanique.
– J'espère que Loup va aimer la décoration.
– Mes très chers amis, l'heure du grand départ est arrivée.
– Reviens-nous vite, Loup ! Il tousse.
– Grâce à toi, Gros-Louis, je pourrai bientôt réaliser mes rêves. Je rapporterai une pierre magique pourtous.
– Eu h, écoute, Loup... ce vol est trop dangereux. Et euh... Ah oui! Et si là-haut, tu tombais sur des extraterrestres ?
– Oh ouais ! Des extraterrestres ! Je pourrai toucher leurs antennes ? Sonnette
– Et c'est parti ! Fracas
– Tout va bien, Loup ?
– Oh non ! Qu'est-ce que j'ai fait ?
– En route pour la Lune ! Il hurle. Euh... Hein ? Waouh ! Qu'est-ce que c'est beau ! Bonjour, la Lune ! Je m'appelle Loup ! Et voilà. Je vais choisir une énorme pierre de Lune. Ça fera de la magie pour tous les amis ! Oh... trop petite. Trop minus... trop rikiki... Micro... Ridicule. Oh, trop pas belle ! Oh, la poisse ! Ça fait une heure que je cherche.
– Bonjour, visiteur de la planète Terre. Bienvenue.
– Waouh, un extraterrestre pour de vrai !
– Tiens. Cadeau.
– Oh ! Une pierre de Lune ! Elle est pour moi ? Il rit. Merci, j'ai trop hâte de montrer ça aux copains ! Je pourrai faire tous les voeux qui me passent par la tête. Hurlements Tiens bon ! Gros-Louis ? C'est toi ? T'es venu me sauver sur la Lune ?
– Non, Loup ! On est sur la colline aux cailloux à côté de chez toi.
– Nom d'un Loup... On est pas sur la Lune ?
– Désolé, Loup. A cause de moi, tu as pris tous ces risques. Je ne voulais pas que tu rentres sans pierre et que ça te rende triste.
– Oh, t'as un vrai coeur d'or, mon copain. Ah, ma main glisse...
– Je crois que je vais lâcher...