logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 3h00 sur TF1

– *-Je l'ai bien vu. Ils sont rue Tournelles, ils ont essayé de rentrer au 118. Je pense qu'ils sont derrière la petite mamie avec une canne. Première sur la gauche après la rue Tournelles. *-Les deux sur ta gauche.
– Il y avait rien de valeur ?
– Avant de les interpeller, les policiers doivent s'assurer qu'un vol a été commis. Les hommes du capitaine font du porte-à-porte pour retrouver une éventuelle victime. Au 4e étage, la porte est ouverte.
– Je suis un vrai policier. Ils ont déplacé quelque chose ?
– Ils ont juste pris un escabeau.
– C'était le vôtre ?
– Oui.
– Ils vous ont parlé des bouches d'aération ?
– Je sais pas ce qu'ils ont fait, ils sont montés sur l'escabeau.
– A priori, rien n'a été volé. Le capitaine Rouche est contraint d'arrêter l'opération, et de les laisser filer.
– On repassera vous voir pour prendre une déposition. On viendra vous voir. Allez, on y va. C'est pas possible, il y a rien.
– Le lendemain matin, le capitaine Rouche décide finalement d'interpeller l'un des suspects présumés à son domicile. Les différentes équipes, dont la brigade de recherche et d'intervention, se préparent sur un parking.
– Tu as l'entrée de garage, ici.
– Les hommes de l'antigang sont prêts à intervenir. 6h, l'heure légale, une trentaine de policiers est en place.
– Je passe devant, à pied.
– Une fois que je suis en place, que t'es en place, on peut...
– Ça roule. Jules, pour moi, c'est bon. Fracas, bris de verre
– En quelques secondes, l'homme est neutralisé. Le capitaine Rouche lui notifie sa garde à vue.
– T'es placé en garde à vue. C'est une mesure qui peut aller de 24 heures, prolongeable de 24h et de 48h. Tu veux aviser personne parce que Nicole est là, et aviser maître Dosé.
– Pendant son interrogatoire, l'homme nie tout en bloc.
– Il y a 2 mois que je suis derrière toi. Tous les matins, je te vois à La Croix-de-Berny. Tu te souviens quand la BAC t'a serré ? Avec ta Mégane blanche ? Tu t'es retrouvé contre le portail, j'étais caché derrière. Tu sais pourquoi t'es reparti ? Je leur ai dit de te lâcher. Ça fait 2 mois J'en ai vu, des choses.