logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 3h00 sur TF1

– Bah pas moi. Je me dis que... Qu'Anna aime César. Elle n'a pas pu lui faire de mal.
– Non, bien sûr.
– Si c'est elle, il va bien.
– Tu lui en voudrais pas d'avoir menti ? Je vais pas l'enfoncer si elle me dit où il est. Elle va le faire. Ça veut dire que je vais revoir César. On ne sait pas si c'est elle et ce qu'elle a fait.
– Il a raison. Ce n'est pas bon d'espérer.
– S'il y a une chance que je le serre dans mes bras, je veux y croire.
– Ça lui semblait juste.
– De me dénoncer ?
– Ecoute, il s'inquiétait. Ton comportement avec Nina a changé brusquement. T'es partie sans explication. C'est interdit ? J'ai pas le droit ?
– Anna. T'es en garde à vue. Réponds à nos questions. Allez, viens t'asseoir.
– On se connaît. On a vécu ensemble. Tu me parles comme à une criminelle ?
– Oui, on a été ensemble. Je t'ai aimée. Et je te connais. Je sais à quel point c'est douloureux pour toi de pas avoir de bébé. Alors que tu serais géniale.
– Comment tu oses me dire ça ?
– Tu vois Margot qui fait des erreurs. Tu te dis que tu ferais mieux. Qu'il serait heureux avec toi.
– On veut savoir où est César.
– J'en sais rien.
– Pense à Margot. C'est sa mère. Elle a besoin de savoir.
– J'ai rien fait, je sais pas comment je dois le dire.
– Peux-tu nous expliquer ce que ça faisait chez toi ?
– Je sais pas ce que c'est.
– La corde qui a servi à attacher la gigoteuse de César.
– Je l'ai jamais vue.
– Pourquoi elle est chez toi ? Je vous jure. Je ne comprends pas.
– Ça va ?
– Je suis allé au marché. J'ai pensé à des asperges...
– Tu peux arrêter de me déconcentrer ?
– C'est compliqué pour toi avec Justine...
– Tais-toi. Ferme ta bouche.
– Elle est escort, c'est un choc.
– Faux. Elle est vendeuse à mi-temps et fait des thèmes astro. Fin de l'histoire.
– Elle n'a pas démenti.
– Evidemment, tu la traites de prostituée. Elle va répondre quoi ? "Vous vous méprenez." Evidemment ! T'aurais fait pareil.
– T'es amoureux.
– Lâche-moi.
– Tu ne peux pas te mentir.
– Je ne me mens pas.
– C'est parce que t'es jaloux.
– Je suis jaloux de quoi ?
– De me voir heureux. Tu veux pourrir la vie des autres.