logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 3h00 sur TF1

– Il a pas avoué ?
– On l'a pas entendu encore. S'il avoue, dans ce cas, on vous fera déposer plainte contre ce gars. Pour l'instant, on l'a pas entendu.
– Ça m'embringue encore...
– C'est rien, je viendrai chez vous.
– Je viendrai chez vous, je vous entendrai vite fait.
– Vous dites toujours ça, mais ça continue.
– Mais non...
– Je voudrais que ça s'arrête.
– Madame Marion peut enfin rentrer chez elle. Les policiers commencent leur interrogatoire.
– Tu vas t'asseoir là.
– A 18 ans, le prévenu est un récidiviste. Assisté de son avocat, il reconnaît vite le vol, mais rejette les accusations de violence.
– Ce sont des gens de 94 ans, qui sont très diminués.
– A ces gens, tu peux leur parler, leur dire : "Sinon, je vous ferai du mal." Ils vont rien faire. Pas besoin de les...
– Comment ils arrivent, les bleus ?
– Je comprends pas non plus. Je sais pas. J'aurais fait de la violence... C'est plus pareil au niveau de l'infraction. Votre avocate vous le dira, puisque vous êtes là, maître. Dites-lui qu'il y a une différence entre le vol simple par ruse... Ça peut doubler. J'ai rien compris.
– En gros, on peut arriver à une peine, avec violence, de...
– 10 ans.
– On a la ruse, qui est une aggravation, la vulnérabilité de la personne, encore une aggravation.
– Due à son âge. Et on a les violences. Même avec les violences légères, sans ITT, c'est une aggravation.
– Devant l'importance de la peine, l'homme reste sur ses positions, mais change d'attitude.
– Franchement, je regrette. Là, je prends conscience...
– Je veux dire, sincèrement.
– Sincèrement, je regrette. Je veux pas te mentir.
– Je regrette ce que j'ai fait.
– Donc : "Je reconnais avoir volé "deux personnes âgées le 3 et le 17 novembre, mais je ne reconnais pas les violences exprimées." C'est ça ?
– C'est ça.
– Oui.
– Des regrets aussi. On va mettre Il exprime des regrets, on va pas lui ôter.
– Après l'interrogatoire, le prévenu est remis en cellule. Pour le capitaine Rouche, l'affaire est terminée.
– Là, on a un gamin qui part dans la vie... vraiment avec un gros dossier, et... ça le fait rire.