logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 3h00 sur TF1

– Dans un instant, le tribunal va rendre sa décision dans cette affaire. Mais aussi dans celle des violences conjugales, et certains prévenus auront du mal à comprendre ce qui leur arrive.
– Vous l'avez enfermée à cle dans sa chambre ? Sonnefie
– L'audience est reprise. Asseyez-vous. Monsieur, le tribunal vous déclare coupable des faits qui vous sont reprochés, et vous condamne, en conséquence, à une peine de 12 mois d'emprisonnement, dont six mois assortis de sursis, mise à l'épreuve, avec obligation de travailler et obligation de soins. Le tribunal ne vous maintient pas en détention. Le tribunal a pris en compte le fait que la dernière condamnation remontait déjà un peu. Donc, monsieur, c'est une marque de confiance que vous fait le tribunal. Ne trahissez pas cette confiance. On ne veut plus vous voir. Mobilisez-vous sur votre vie personnelle, familiale et professionnelle. C'est entendu, monsieur ? Vous pouvez y aller.
– Au tribunal...
– Veuillez vous lever.
– Bonjour, monsieur.
– Les audiences se poursuivent. 'VOUS POUVEZ VOUS asseoir. Je donne la parole à madame le procureur de la République.
– L'affaire de Jeanne... la femme battue, est la cinquième de la journée.
– Bien, monsieur. Venez vers le micro. Micro qui n'est pas à votre hauteur. Je vais vous demander de parler fort. S'agissant de la victime, madame. Vous n'avez pas d'avocat. Vous vous présentez seule.
– Votre voisin vous a accompagnée, d'accord.
– Jeanne est femme de ménage. Elle travaille six jours sur sept. Son mari a quitté Madagascar il y a un an pour la rejoindre. Sans emploi, il passe ses journées à la maison. La juge entre immédiatement dans le vif du sujet.
– Madame votre épouse explique que le climat conjugal est difficile actuellement. Depuis quelque temps. Elle explique que vous cherchez à l'isoler, à la couper des gens. Est-ce que vous vous entendez bien avec votre femme ?
– Oui. Vous êtes jaloux ?
– Vous avez peur qu'elle vous trompe ?
– Vous aimeriez qu'elle reste à la maison ? Elle a un emploi, à plein temps. Le samedi, vous aimeriez qu'elle soit chez vous.