logo Le moteur de recherche de la télé

En Toscane, au fil de l'Arno

Des racines et des ailes


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Des adversaires de taille. Ces derniers ont déjà remporté les 3 précédentes éditions du Palio. Cette année encore, les bleus arrachent la victoire. L'équipe d'Andrea termine à la 2e place.
– Je suis heureux, parce que nous avons fait une belle course. Si on avait gagné, ça aurait été mieux, mais l'équipe victorieuse a mérité ce Palio.
capture
– Le lendemain matin, il flotte sur les quais de Pise comme un petit air de Dolce Vita. L'occasion pour Edmond Galasso de s'offrir un tour en Vespa.
– La Vespa est née à Pontedera, un petit village aux portes de Pise. "Pontedera" veut dire "un pont sur le fleuve Era" qui est lui-même un affluent de l'Arno.
Et donc l'Arno est un peu le berceau de la Vespa. La Vespa, c'est un privilège, c'est une liberté de mouvement, d'observation, de plaisir, même, d'avoir de l'air de partout, à droite, à gauche, et cette sensation de visiter sur une trottinette à moteur, tout simplement.

ndash; C'est ici, à Pontedera, qu'a débuté cette incroyable "success story" à l'italienne. Au départ, il est plutôt question de trains.
– A l'origine, Piaggio était une scierie spécialisée dans le travail du bois, et en particulier dans la décoration de l'intérieur des wagons. Et, en l'espace de quelques années, elle s'est diversifiée, en passant du secteur ferroviaire au secteur aéronaval, et durant le second conflit mondial, le groupe Piaggio s'est vu imposer par les Américains l'obligation de se reconvertir dans des activités industrielles civiles, et c'est de là, entre 44 et 45, que Piaggio a eu la chance d'avoir ce génial ingénieur, Corradino d'Ascanio, qui a dessiné cet objet de culte qu'est la Vespa.
capture