logo Le moteur de recherche de la télé

En Toscane, au fil de l'Arno

Des racines et des ailes


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– C'est important.
– Les Florentins sont aujourd'hui réconciliés avec leur fleuve. Même s'ils gardent un oeil sur lui, à chaque fois qu'ils empruntent l'un de ses 5 ponts. C'est le cas de Yann, un Franco-Italien amoureux de la rive gauche : l'Oltrarno.
– Il y a deux Florence divisées par l'Arno, comme à Paris, La rive droite est le quartier des grands monuments, où au Moyen Age et à la Renaissance, les grandes familles vivaient.
Il y a les grands musées. De l'autre côté, on va avoir toute la vie beaucoup plus tranquille, populaire, artisanale, les plus agréables à vivre, comme la piazza Santo Spirito, par exemple. C'est l'une des seules places florentines qui est dotée d'arbres, de verdure, de bancs, d'une fontaine. C'est une sorte de salon d'extérieur. On y est bien. Et il y a des cigales qui ont de l'espace pour se cacher. Donc ça, c'est quelque chose qu'on n'aura jamais sur la rive droite. C'est le lieu où il fait bon vivre.
capture
– En été, la rive gauche de l'Arno possède un autre atout. Une plage éphémère créée en 2008. Comme beaucoup de Florentins...
– Buonasera.
– Yann a l'habitude d'y retrouver ses amis en fin de journée.
– On est sur l'Arno. Là, on est dans ce qui était jadis "l'Arena", qui était un passage de douane, et qui a été, depuis quelques années, habité par une plage. On a 2 bars. L'un qui est plutôt pour l'apéritif, l'autre pour le soir. On est dans la partie nocturne qui est utilisée par des Florentins pour venir prendre le soleil près de l'Arno.
– Ici, il fait toujours frais, étant tout près de l'eau. C'est comme de l'air conditionné, le vent passe et te rafraîchit.
– C'est comme vos guinguettes. L'homme cherche l'eau, la vie. C'est bien qu'ils aient installé cette plage. Un spectacle grandiose va débuter. L'Arno traverse Florence en direction de l'ouest. C'est donc dans le fleuve que le soleil va bientôt plonger.
capture