logo Le moteur de recherche de la télé

En Toscane, au fil de l'Arno

Des racines et des ailes


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Dans la précipitation, le lieu d'origine de certains tableaux a été oublié.
– A Florence, on restaure encore des tableaux rescapés de la crue, comme dans l'atelier de Muriel Vervat, une Française installée ici qui vient de mettre la dernière touche à ce Saint Pierre sur bois d'un grand peintre du 14e siècle, le maestro de Santa Cecilia.
– Aujourd'hui, c'est un grand jour parce que toute la communauté attend le retour de ce tableau. C'est un tableau très important, car c'est un maître qui a vécu à l'époque où travaillait Giotto, qui est quand même, pour la peinture italienne, le grand maître qui va introduire l'idée de la perspective. C'est une peinture ecclésiastique faite pour la gloire de Dieu.
– Pour cette équipe chevronnée, la mission est délicate. Le tableau pèse 350kg et a plus de 700 ans.
capture
– Vous avez peur pour lui, là ?
– Non. Je n'ai pas peur car il est grand et solide.
– On a choisi l'équipe qui est la meilleure, à Florence. Ces spécialistes ont l'habitude de déplacer des oeuvres d'art de cette valeur.
– Une fois emballé et protégé, le Saint Pierre rejoint le quartier de Santa Croce où se trouve sa petite église Simone e Giuda.
Son prêtre, le père Vladimir, attendait son retour avec impatience. Mais sa repose s'avère plus compliquée que prévue. Elles conversent en italien.
– On a un peu de mal à replacer le tableau à cause du cadre moderne qui avait été installé après l'inondation. Nous manquons de place dans la niche. Il y a toujours des surprises.
– La repose, c'est le moment le plus délicat?
– Oui, quelle que soit l'oeuvre.
– Au prix de longs efforts, l'équipe parvient à ses fins. Conversations en italien. 52 ans après la catastrophe, les fidèles vont retrouver un Saint Pierre totalement restauré.
capture