logo Le moteur de recherche de la télé

Roland Garros : le court de l'histoire


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 20h50 sur France 3

capture
– Je dois accepter les choses très normalement, que ce soient des victoires ou des défaites, des bons moments où des moins bons.
– F. Lévêque : Qu'est-ce qui est le plus difficile, à bientôt 33 ans: peut-être de se sentir un peu moins fort physiquement?
capture
– R. Nadal: Non, je crois que le plus compliqué pour moi, c'est cette sensation que depuis un an et demi, je n'arrive pas à enchaîner. J'ai eu trop de problèmes physiques, je ne vais même pas tous vous les dire parce que ce serait trop long, mais je crois que c'est la raison pour laquelle je n'ai pas encore gagné cette année. C'est clair que je veux toujours le meilleur, mais il faut dire aussi que les adversaires sont bons et qu'eux aussi veulent gagner.
– F. Lévêque : Heureusement, vous restez la référence, le maître, le roi de la terre battue, la preuve en chiffres et en lettres...
– Rafael Nadal et la terre battue, c'est une histoire d'amour perpétuelle depuis 15 ans. Plus de 400 matches disputés pour 92% de victoires. Sur ses 80 titres en carrière, 57 viennent de l'ocre, dont 11 à Roland-Garros, un record absolu. Des titres, oui, mais aussi des records à la pelle: 50 sets de suite entre mai 2017 et 2018 et même la plus longue série de victoires, 81 entre 2005 et 2007. C'est simple, sur terre, Nadal n'a jamais perdu deux fois de suite dans sa carrière. En Masters 1000, 24 de ses 33 titres viennent de l'ocre: Rome, Avec 11 victoires sur le Rocher depuis 2004, le Majorquin a trouvé son jardin. Mais sa légende, c'est à Roland-Garros qu'il l'a construite: 11 victoires, très loin devant les 6 unités de Bjorn Borg et un ratio astronomique de 97% de victoires. Pour l'Espagnol, la terre n'a tremblé que deux fois à Paris: Soderling en 2009 et Djokovic en 2015. Depuis sa défaite face au Serbe, il n'a d'ailleurs perdu qu'un seul petit set en 16 matches. chiffres sont incroyables, Rafael!
– R. Nadal : Oui! C'est incroyable, je ne peux rien dire d'autre. Tout ce qui s'est passé sur cette surface, c'est quelque chose de très difficile à expliquer, c'est très spécial, je peux seulement remercier la vie pour tout cela.
capture