logo Le moteur de recherche de la télé

Panne de freins

Un cas pour deux


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 14h50 sur France 3

capture
– Sur lesquelles, Par exemple 7 Pour vous défendre, je dois tout
– Je savais que le patron achetait des pièces non conformes. Je les montais quand même sur les caisses.
– Ce que dit Stamm ouvre des perspectives nouvelles et différentes. Lerch n'est peut-être pas coupable.
– Katrin sachant Hauser et Stamm coupables, elle se venge.
– En effet, c'est possible. Mais, je vois mal son rapport avec Lerch.
– Vous voulez parler à Mme Wengler. Qui est-ce ?
– K. Wengler, elle travaille ici.
– Je ne connais pas.
– Eh bien, au revoir !
– On a dû se précipiter sur des conclusions un peu hâtives. La veuve n'était pas sûre qu'elle travaillait là et l'import-export, il y en a ici.
– Je flaire autre chose ! Regarde, c'est son vélo. Appelle Scharnow, je vais aux nouvelles.
– Qu'est-ce que tu viens chercher ici ? T'as intérêt à parler ! Sinon, je te confie à mes hommes. Je te préviens...
– Les mains en l'air! Donne ton flingue !
– Finalement, je te trouve très sympathique.
capture
– Toi, on t'emmène !
– J'ai rien fait.
– On verra ça au poste.
– Commissaire, vous commencez à m'être redevable. Salut, toi.
– Dès que le poste de chef de la police est vacant, je pense à vous.
– Trop pépère, pour moi.
– Je vous dois des remerciements.
– Que se passe-t-il, Mlle Wengler ?
– Rien, je me débrouillerai.
– J'en doute.
– Vous cherchiez quoi chez Lerch ?
– Je ne suis pas votre avocat mais je vous conseille d'avouer. Pour avoir une peine moins lourde.
– Nous savons que vous avez tué Hauser. On sait aussi pourquoi. Pour venger la mort de votre ami.
– Je savais qu'Hauser en était responsable, mais personne ne voulait m'entendre. Je me suis faite embaucher.
– Pour y trouver des preuves.
– Je les ai trouvées. Il utilisait des pièces défectueuses.
– Et vous avez décidé de le tuer.
– Oui.
– En faisant accuser Stamm, complice pour vous, de la mort de votre ami. 2 actes exécutés froidement.
– Pour que justice soit rendue.
– Il vendait les pièces.
– Et vous vouliez le tuer aussi?
– Ça va de soi.
– Mlle Wengler, vous devriez faire une déposition. On vous accompagne.
– Je peux mettre mon antivol?
– C'est idiot, ce que vous faites !
– Je l'aimais plus que tout au monde. Des salopards ont tout gâché. On avait tellement de projets. On avait fait tellement de projets d'avenir. Ces porcs, ils me l'ont tué.
– Calmez-vous. Elle sanglote.
capture