logo Le moteur de recherche de la télé

Panne de freins

Un cas pour deux


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 14h50 sur France 3

capture
– Vous avez lu tout ça ?
– J'ai étudié la cybernétique.
– Et vous travaillez une dans station ?
– Nombre de diplômés sont chômeurs, de nos jours. Et c'est mon problème. Autre chose ?
– Oui. Je vous salue. Vous dérangez pas. Je connais la sortie.
– Je suis innocent ! J'ai la preuve par écrit !
– Elle ne vaut rien, vu que vous l'avez obtenue par la force.
– Non ! Elle a avoué que ce qu'elle avait dit était faux ! Je voulais savoir pourquoi ! Elle m'a répondu que je méritais de finir en taule !
– Elle vous a répondu ça ? Je ne la reconnaissais plus. Elle avait complètement changé ! Comme si je l'écoeurais.
– Wengler avait-il une raison de vous détester ?
capture
– Pas que je sache. J'ai beau me creuser la tête...
– Ton copain dit que Wengler lui a avoué avoir fait un faux témoignage pour le charger. Il est possible qu'il le mérite.
– Tu progresses.
– Je me demande pourquoi Katrin Wengler, qui était floue jusque-là, se décide à incriminer Stamm aussi brutalement. Et cette histoire de l'alibi, je n'y crois pas.
– Il y a autre chose. J'ai trouvé près de son téléphone la carte de la boîte de Lerch.
– Quelle relation elle peut avoir avec Lerch ? Il la fait chanter ? Ou ils sont complices ? Ou il l'a payée pour un faux témoignage et c'est lui l'assassin. Hum, hum.
– A mon avis, t'as aucune chance. C'est impossible. Tu t'es entraîné en douce, toi !
– Que faisait la veuve chez Wengler, quels rapports ont-elles ?
– Je vais te dire, je la crois très capable d'avoir trucidé son homme.
– Et comme elle ne confirme plus l'alibi de Stamm, elle n'en a plus.
– C'est aussi mon avis. Bon, alors, tu sors ton fric ?
– Non. Je préférerais m'entraîner encore un peu.
– Je m'en doutais ! Tu t'entraînes en privé !
– Bonjour.
– Excusez-moi, je peux vous emprunter un peu d'eau ?
– Au revoir.
– Qu'est-ce qu'il fait beau, aujourd'hui ! C'est triste, une si belle journée au cimetière.
– A mon âge on est habitué.
– Mais il y a ceux qui ont perdu des proches trop tôt. Comme cette jeune femme à qui vous parliez.
– Pauvre petite, la vie n'a pas toujours été rose pour elle.
capture