logo Le moteur de recherche de la télé

Ailleurs en France


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 10h15 sur France 3

capture
– Ici, on a un grand principe.
– C'est la personne qui est le plus proche du terrain qui a les meilleures idées.
– Des jeux vidéo pour mieux travailler. A Strasbourg, il existe une école qui forme les programmeurs. Ici, une centaine d'étudiants. Pour l'instant, très peu de filles, au grand regret du fondateur de cette structure. Il est persuadé que les jeux sérieux ont un grand avenir. Jouer, c'est très sérieux.
capture
– Apprendre par le jeu a beaucoup été utilisé pendant la Renaissance. C'est quelque chose qu'on a oublié quand on a marchandisé Noël. Quand les adultes ont donné le jeu aux enfants, ils se sont dit qu'ils n'avaient plus à jouer. Mais on revient là-dessus. Même en psychologie, on se rend compte que ne pas jouer quand on est grand, c'est aussi ne pas apprendre à coopérer, à perdre. Ça peut poser des soucis.
– Les bons joueurs feraient donc des salariés performants. Certains étudiants ont mis leurs compétences au service d'une start-up dont l'objectif est de développer les jeux sérieux. Démonstration avec ces bûcherons dont la mission est de ranger 10 bûches en moins de 50 secondes grâce à l'esprit d'équipe.
– L'idée va être de leur montrer que ce n'est pas parce que chacun va travailler plus vite que ça va être efficace. Si vous vous contentez de pousser les gens à aller plus vite, vous les faites exploser. Ce sont tous les problèmes dont on a entendu parler avec le burn out.
– Le prochain jeu de la start-up se déroulera dans une forge. Les personnages sont inventés de toutes pièces. Les ateliers sont imaginaires.
– On essaie de sortir les gens du monde de l'entreprise. Il ne faut pas qu'ils se retrouvent dans leur métier de tous les jours. Par contre, par une sortie sur un monde extérieur, ils découvrent les grands principes et peuvent ensuite les appliquer dans leur métier.
– Une dizaine d'entreprises en Alsace ont déjà été séduites. Le jeu de la compétition mondiale, lui, est sans concession. Alors, il faut réinventer de nouvelles façons de travailler pour survivre.
capture