logo Le moteur de recherche de la télé

D'Umani


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 9h10 sur France 3

– En revanche, les risques sont plus accrus de par le nombre de personnes qui se trouvent en montagne.
– On va faire un petit exercice?
– Oui, aujourd'hui on est à Asco pour réaliser un exercice avec des secouristes de l'unité qui sont d'Ajaccio et de Corte et également la section aérienne de gendarmerie avec l'hélicoptère.
– Si vous pouvez me les présenter?
– Vous êtes la seule fille, en fait. Bonjour!
– Il y a Patrice, mon adjoint et les 2 secouristes du jour qui vont réaliser l'exercice, Bruno et William. Ils vont recevoir une alerte pour simuler une intervention à faire. Ils vont prendre les éléments de l'alerte et se rendre sur zone pour réaliser le secours.
– Vous avez un temps imparti
– Nous, on travaille en sécurité. Il n'y a pas de temps imparti. On essaie de se dépêcher si la météo vient à se dégrader mais notre but est de travailler en sécurité, que ce soit pour les secouristes ou pour les personnes que l'on ira chercher. *-J'étais en train de faire une randonnée à pied, je suis passé en bas d'un courant. J'ai entendu des cris en amont. Je pense qu'il y a une personne qui demande le secours.
– Vous êtes où, s'il vous plaît? *-Je me trouve au niveau du dernier pylône de la station d'Asco.
– Pour cet exercice grandeur réel, le PGHM va se rendre sur les flancs du Monte Cinto. Pas très loin du cirque de la Solitude, là où 7 randonneurs avaient été emportés par un éboulement en juin 2015. Le BGHM est une unité de 18 secouristes chevronnés, capables d'intervenir dans les zones de montagne les plus difficiles d'accès, de jour comme de nuit, quelle que soit la météo. A 32 ans, Marie Sachot dirige cette unité depuis août 2018. Cette Savoyarde tient sur des skis depuis qu'elle sait marcher. Et c'est dans la prestigieuse école de Saint-Cyr qu'elle est devenue officier. On se trouve où, exactement?
– Au-dessus de la station d'Asco, en face du couloir où l'exercice se déroule.
– Face à nous, ce couloir en forme de banane. On voit bien, à mi-pente, une personne en rouge. *-On lance la manip, c'est bon pour vous?
– C'est bon pour nous, tu peux y aller.