logo Le moteur de recherche de la télé

Les gens des Hauts


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 8h40 sur France 3

– Ils ont été semés ou plantés par des moines qui étaient dans une petite abbaye, qui est située pas loin d'ici.
– Vous pensez que les moines qui ont planté ont vu une partie de leur travail ou pas du tout?
– C'est ça, l'intérêt du forestier, c'est qu'il travaille pour les générations à venir.
– Gérer une forêt aussi dense, c'est aussi gérer un équilibre entre la faune et la flore.
– La forêt, c'est un écosystème. Et un écosystème, c'est quoi? Ce sont des équilibres qui sont à préserver. L'équilibre entre la faune et la flore mais il n'y a pas que cela. La forêt emmagasine du CO2, ça produit de l'oxygène, ça permet aux populations locales de profiter d'un espace relativement serein. C'est aussi un milieu important pour l'eau. L'eau, on n'en parle pas suffisamment mais la forêt est une sorte d'éponge.
– Vous n'avez pas entendu un truc?
– Il y a eu des loups mais il n'y en a plus.
– Vous êtes sûr?
– Certain. Il n'y en a plus. Toutefois, le loup revient. Il n'est pas très loin d'ici. Il va revenir.
– Au revoir, Michel, j'étais content de vous voir. Non, pas question de quitter Michel car dans ce poumon vert de 140km2, il faut savoir trouver son chemin. Michel, on peut se perdre, quand même, ici. C'est facile de se perdre dans 14 OOOha.
– C'est difficile de se perdre. Il suffit de regarder derrière. On a un beau poteau de carrefour. Sur Compiègne, il y a 300 poteaux de carrefour comme cela, avec un petit rectangle rouge. Ca, c'est un rectangle qui a été posé sous Napoléon III.
– Ah oui, car l'impératrice s'est perdue dans la forêt.
– On va dire qu'elle est rentrée un peu tard au château. En donnant comme prétexte qu'elle n'avait pas retrouvé son chemin. Donc Napoléon lui a dit: "Puisque c'est ça, on va mettre des repères sur les panneaux." Donc il a fait peindre un petit rectangle rouge sur tous les panneaux et quand on se met dos au point rouge et qu'on regarde, on regarde dans la direction du château de Compiègne. Hop, on avance et on va sur le château.
– Moi j'ai une théorie: elle ne s'est pas perdue dans les bois. Elle fricotait avec le garde forestier de l'époque.