logo Le moteur de recherche de la télé

Les gens des Hauts


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 8h40 sur France 3

– Bonjour. Bienvenue dans votre magazine "Les gens des Hauts". Située au confluent de l'Aisne et de l'Oise, à la lisière d'une forêt majestueuse, ville royale et impériale, Compiègne est une cité où il fait bon vivre à à peine 80km de Paris. Alors, voyage dans ce pays d'air, de terre et d'eau, il y en a beaucoup aujourd'hui. Et de feu, enfin, pas de feu, et de forêts et de mémoire. Allez, sommaire! J'irai voir Jean-Pierre qui a de l'or dans les doigts. Je vais faire un tour en forêt avec Michel où je vais rencontrer de drôles de petites bêtes. Jimmy et sa famille me recevront dans leur garage solidaire. Et les frères Collinot vont me faire prendre Oui, prendre de la hauteur. Et voir Compiègne, cette ville au confluent de l'Aisne d'une forêt majestueuse. Compiègne, qui fut le théâtre d'événements majeurs de l'histoire de France, si impériale et si humaine. Je vous emmène dans un haut lieu de la vie de cour, dans l'intimité des rois et des empereurs. Ce château fut un haut lieu de la vie de cour et de l'exercice du pouvoir. L'originalité et la beauté du plus grand palais néoclassique français, la qualité de ses décors et de son mobilier constituent un ensemble unique qui, aux côtés de Versailles et de Fontainebleau, est l'une des 3 plus importantes résidences royales et impériales françaises. Bonjour, Etienne.
– Alors, peut-on dire qu'ici, nous sommes dans l'intimité
– Le château a été construit sous Louis XV et Napoléon Ier, les rois de la Restauration et Napoléon III sont venus fréquemment ici, à Compiègne. C'était une résidence de chasse, au départ, et Napoléon III en a fait un lieu de vie et de fête important.
– Donc ils vivaient vraiment ici,
– Au quotidien, sur des périodes très précises de l'année.
– La légende raconte qu'ici, on faisait la fête, ça dansait.
– Effectivement, on parle beaucoup ces périodes où l'empereur Napoléon III invitait le Tout-Paris. C'était, pour lui, l'occasion de sentir un petit peu, entre guillemets, ce qui se faisait de mieux dans la capitale. Ça permettait de les recevoir de façon moins protocolaire qu'au palais des Tuileries à Paris.