logo Le moteur de recherche de la télé

Ludo


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 6h00 sur France 3

– Tu vois pas... J'ai passé la matinée à laver par terre ! Odie gémit. Je vais devoir tout recommencer. Où ai-je posé la terrine ? Bien ! Ecoutez-moi vous 2. C'est mon avenir qui est en jeu donc je veux que vous soyez sages. Odie aboie. Je vais vous observer. Et celui qui se sera le mieux comporté aura droit à une récompense. Odie, va chercher ta brosse. Je vais vous rendre plus présentables.
– Sans moi. Je ne vais pas partager la même brosse que ce sac à puces. Je me débrouille très bien tout seul.
– C'est toi qui vois, mais ça fait un bon point pour Odie qui fait des efforts. C'est bien Odie. Bon chien.
– Quel lèche-bottes, celui-là ! C'est pas tout ça mais je me ferais bien un petit somme avant l'arrivée des invités. Klaxon. Miaulement de frayeur. Aboiements.
– Oh non ! Mon beau tailleur tout neuf ! Retire tes sales pattes !
– Couché le chien ! J'ai dit: couché !
– Mais c'est quoi tout ce raffut ?
– Je vais vous le dire. Votre chien féroce nous a sauté dessus. Vous devriez l'attacher !
– Odie, tu es un vilain chien. Excusez-moi pour cet incident. Mais je vous en prie, entrez. Nous allons nous occuper de ces taches. Et moi je vais m'occuper de toi !
– Salut. Jolie chemise !
– Un point en moins pour Odie. C'est moi qui vais rafler la récompense.
– Je ne comprends pas. D'habitude il se tient bien. Il devait être fou de joie de vous voir.
– Je n'ai pas encore fait les présentations ! Maman, papa, voici Jon. Jon, je te présente mes parents.
– Bonjour. Je suis Mme Wilson. Vous pouvez m'appeler Betty.
– M. Robert Wilson. Je crois que vous connaissez déjà mon chien, Odie. Et voici mon chat, Garfield.
– Il est bien nourri. Liz, tu pourrais nous le mettre au régime.
– Moi aussi, je suis ravi de vous rencontrer.
– Votre maison est charmante mais il lui manque une touche féminine.
– La maison, j'sais pas. Mais ça ferait pas de mal à Jon. Et puis, question cuisine, ça peut toujours servir.
– Jon, d'après Liz, vous travaillez comme illustrateur.
– Oui.
– Moi, je préfère un métier stable. Vous voyez ce que je veux dire. Le contraire de ce que vous faites.