logo Le moteur de recherche de la télé

Souffrir d'être gros...


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 22h45 sur France 2

capture
– Et on se retrouve avec des gros qui ne vont plus chez le médecin. On ne fait plus de prévention et on récupère les gros quand ils sont dans un état catastrophique.
– François Pattou, au CHU de Lille des formations pour lutter contre ces comportements déplacés, spécialement à destination du personnel et des étudiants en médecine. On regarde ces quelques images tournées dans votre service.
– On passe par la tête, comme un gilet pare-balles.
– Malgré la ressemblance, ce gilet ne protège d'aucune balle. pour créer un simulateur d'obésité. Il est complété par un short de 20kg et une combinaison en mousse. Un ensemble testé par Pierre et Romane. Ils se mettent dans la peau d'un couple qui vient consulter à l'hôpital un mauvais jour.
– Merci.
capture
– Je suis désolé, l'ascenseur est en panne. On va devoir prendre les escaliers. Elle soupire.
– J'arrive, chéri. Il faut que je réfléchisse à plein de trucs. Y a-t-il une rambarde? Commentj'attrape la rambarde? Si la personne à côté de moi, le brancardier, si je peux m'appuyer sur lui. Ça demande beaucoup de réflexion pour monter les escaliers.
– Une expérience intense qui devrait changer le regard de ces étudiants sur la vie des vrais patients.
– J'enlève tout, vraiment? Je suis obligée?
– Oui. Ne bougez plus.
– Ce n'est pas évident car on n'a pas envie de venir les coller ou mettre la tête n'importe où. Mais c'est tout bête. C'est vrai que pour faire le tour, j'ai cru que ça n'allait pas être assez large et que je ne pourrais pas faire le tour.
– Avec le mètre ruban, pour faire le tour, tu peux demander au patient un coup de main. Il tient d'un côté et tu prends de l'autre pour faire le tour.
– Accompagner sans brusquer, ne plus juger. Grâce aux différents scénarios de la journée, ces étudiants devraient mieux comprendre ce que représente l'obésité. Ils échapperont aussi à la grossophobie encore trop présente dans le corps médical.
– Vous avez mis en place il y a 3 ans ces formations. Quel est le recul que vous avez aujourd'hui? Ça fonctionne?
– Oui car c'est comme la simulation en général dans l'enseignement.
capture