logo Le moteur de recherche de la télé

Moi, grosse


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
– Elle m'a dit que j'étais grosse pour emmerder mes parents.
– C'est pas la question.
– L'économiste était réac. Je traîne pas avec des fascistes.
– Tu traînes avec personne. Y a que ton combat qui compte. Tu vas finir par tout perdre. Tu l'as rappelé, Ruben ? Il t'a laissé 3 messages.
– Il attendra encore un peu. J'ai pas que ça à faire.
– Et moi, tu sais ce que j'ai vécu pendant que tu faisais de la télé ? Non ? Antoine me harcèle depuis que le juge a validé la garde alternée etj'ai retrouvé Prune en larmes parce qu'il lui a dit qu'il prouverait que je suis incapable de l'élever.
Au fait, t'as rappelé l'agence immobilière ? Tu crois que tu te bats, mais c'est des histoires. C'estjuste pour ta pomme, pour prendre une revanche, pour grappiller un peu de reconnaissance médiatique. C'est toujours pareil. Ça commence par un beau combat collectif et ça finit par une guerre d'ego Ton combat nous a rapprochées, mais maintenant, il nous éloigne. Désolée. Allez, hop. Un petit médoc et au lit.
capture
– Madame.
– Les tests ne montrent rien. Mais après cette syncope vagale, le cardiologue recommande un bilan diabétique et un contrôle de la thyroïde. Je vais enfin pouvoir identifier la cause de votre obésité.
– Le malaise est lié à ça ?
– Le surpoids est un facteur aggravant, mais des personnes minces en souffrent aussi. Vous êtes stressée avec tout ce que vous faites ?
– Oui, un peu.
– Vous devriez lever le pied. La santé est le nerf de toutes les guerres. Repos surtout. Je vous raccompagne.
– Merci.
– Vous êtes attendue, je crois.
– Oui.
– Au revoir.
– On va faire des bilans, mais mon palpitant va bien. Fautjuste que je lève le pied. Merci d'avoir été là.
– Une bonne engueulade, les urgences, l'attente des résultats, ça n'a pas été la semaine la plus zen, mais c'était sympa quand même. Hein, Jacques ?
capture