logo Le moteur de recherche de la télé

Moi, grosse


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
– Merci. Il a impressionné le juge.
– Excuse-moi. Euh... D'accord. "Le Magazine de la santé" ? D'accord. A demain.
– Que se passe-t-il ?
– Je fais une interview demain sur France 5. Ils ont aimé ma chaîne.
– C'est génial. Bravo.
– Sauf que la télé, moi, je... Non.
– C'est quoi, le problème ?
– Ben, si. Je m'habille comment?
capture
– On y va dans 5 mn.
– Ce que je veux dire, c'est qu'en 15 ans, la proportion d'obèses en France a quasiment doublé. C'est 10 millions, aujourd'hui.
– Pourquoi on ne les voit pas ?
– C'est ce qu'il faut se demander. Au lycée à Montreuil, on était 2 et à la fac à Paris, j'étais la seule.
– Pour vous, quelle en est la raison ?
– Les chiffres sont parlants. 1 obèse sur 4 se cache, vit avec le RSA ou le SMIC.
– L'obésité est un facteur de pauvreté et un critère de discrimination à l'embauche. Une personne obèse est payée 18 % de moins lors de sa 1re embauche. Un employeur vous a dit que le QI était inversement proportionnel à votre IMC. Quelle a été votre réaction ?
– Les chiffres ne sont pas précis sur ces agressions.
– Mais vous, vous dites quoi ?
– 10 millions de personnes disparaissent de l'espace public à cause du regard porté sur leur corpulence.
– Vous avez créé votre chaîne pour ça ?
– Oui, en partie. J'avais un besoin de m'exprimer et visiblement, ça marche. On est de plus en plus nombreux et merci de m'écouter. Je suis ravie... *-La lanceuse d'alerte nous fait l'honneur de venir sur notre plateau... Les voix s'entremêlent. *-Raphaëlle Deray, bonjour. *-Et tout de suite, Raphaëlle Deray.
– C'est au quotidien. C'est hyper lourd. *-Aujourd'hui, Raphaëlle Deray.
– J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par laquelle ?
– Ils invitent un économiste. J'aime Pas ça.
– Raphaëlle, tu m'écoutes ?
capture