logo Le moteur de recherche de la télé

Moi, grosse


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
– Je vous expliquerai plus tard pourquoi et la société devra faire avec. Et pas que la société. N'est-ce pas, madame ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le 1er problème, c'est pas qu'on soit obèses. C'est les autres qui n'acceptent pas l'obésité. Désolée, le monde. Y a encore des Biggies. On balance du lourd.
– C'est nous. Coucou ! Tu rangeras ta chambre, Raphaëlle.
– C'est passionnant. J'ai appris que "grossophobie" est dans le dictionnaire. Il y a plein d'associations militantes. Tu connais Daria Marx ?
– C'est une "fat warrior" féministe. Et Anne Zamberlan ? C'était une comédienne de théâtre. Elle était grosse et était l'égérie du Virgin Megastore. Elle a écrit plein de bouquins intéressants. Et V. Despentes. Elle dit des trucs profonds sur la différence. Elle n'est pas grosse, mais ça ne l'empêche pas de se sentir plus King Kong que Kate Moss comme moi.
– Mais t'es pas un singe ?
capture
– Non, mais c'est une façon d'affirmer qu'il n'y a pas que le beau et le mince dans la vie.
– Ça te sert à quoi, tout ça ?
– Je vais faire comme Despentes. Je prends la parole pour réhabiliter toutes les loseuses de la féminité, celles qui ont un gros bidon et un gros cul, celles qui mettent du rouge trop rouge, celles qui font pitié, parce que je suis tout ça et que je n'ai plus envie de m'excuser.
– Je te suis.
– Moi aussi, maman.
– On va se gêner. Viens. Je vais avoir besoin de toi. On commence par de la pédagogie. La 1re chose, c'est que je vais proposer à mes Biggies et à tes copains de faire une réunion.
– Ça marche.
– Tu manges trop ou t'es pas assez sportive ?
– A 36 ans, j'ai du mal à savoir pourquoi je suis grosse. J'avais des soucis à la maison, mais c'est une question de nature. Je suis sensible. La nourriture, c'est mon antidépresseur.
– T'avais des amis quand même ?
capture