logo Le moteur de recherche de la télé

Moi, grosse


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
– T'exagères un peu, non ? Donc, personne à l'horizon.
– Hé, la princesse.
– Ça va pas le faire comme ça.
– Ouh là ! Ça va ? Je pousse les cartons.
– Reste là.
– Tu préfères pas là-bas ?
– Arrête de parler.
– T'es sûre de vouloir faire enlever tout ça ? C'est comme si tu rasais un paysage. C'est quand, l'opération ? Tu veux m'apporter des fleurs à l'hôpital?
– Pourquoi pas ? C'est pas ça. C'est... T'es pas obligée de devenir comme on veut que tu sois. Je détesterais qu'on m'impose de changer ma couleur de peau. J'aurais l'impression d'être différent.
capture
– Sauf que toi, t'as un boulot. On ne te dit pas tous les jours : "T'es noir, en fait? "Arrête de te mettre au soleil." Ou bien : "A toi, ça te va hyper bien d'être noir."
– Non, mais je bosse dans un lycée. Je connais bien la discrimination. Etj'ai un fiston aussi une semaine sur deux. Il m'en raconte des pas mal non plus. Faut résister, Raphaëlle. Faut se mobiliser pour créer la société qui nous ressemble.
– Tu me joues le militant de service.
– Je suis un militant. Je soutiens tous les droits à la différence.
– Ouais. L'intersectionnalité. Je suis au courant, mais c'est pas ma came. Je préfère Molière. "Je ne peux me résoudre à enfermer ma pensée entre 4 murailles."
– C'est assez dur comme ça. Je ne veux pas entendre tes grands discours.
– Tu sais ce que tu fais. J'aime Molière aussi. "Au voleur ! "A l'assassin ! Au meurtrier !" "Le petit chat est mort." Brelingue, brelingue.
– Et vous pesez approximativement... ?
– Je peux monter sur la balance.
– Non, pas pour le moment. On a le temps.
– Un quintal et demi.
– Je ne suis pas vétérinaire.
– Plusieurs médecins m'ont dit ça.
– Je ne suis pas eux.
– Excusez-moi.
– Certains collègues devraient relire le serment d'Hippocrate. Détendez-vous un peu.
– Je suis désolée.
– On arrête avec les excuses. Vous êtes obèse, mademoiselle. L'obésité est une maladie. Vous n'en êtes pas responsable.
capture