logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 17h15 sur France 2

capture
– A.-C.Verwaerde: 50.
– P.-J.Chalençon: C'est amusant. C'est un peu austère, mais le verre est bon.
– A.-C.Verwaerde: C'est un joli document historique.
– P.-J.Chalençon: C'est sympa.
– S.Vanhandenhoven: Moi, c'est pour le cadre.
– A.-C.Verwaerde: C'est pour moi. Tu as le droit de le voir.
– S.Vanhandenhoven: Je ne serais pas monté si tu me l'avais donné. Maintenant... Oui, c'est faisable.
– Juliette Cohen : Tu peux mettre ton nom à la place.
– S.Vanhandenhoven: Transformer Savarin en Vanhandenhoven, c'est faisable. Je suis à 100 euros.
– P.-J.Chalençon: 110 euros, qui dit mieux?
– A.-C.Verwaerde: J'ai dit 110.
capture
– Juliette Cohen : Cousin...
– P.-J.Chalençon: Ce n'est pas pour moi.
– Marie-Claude: C'est pour mes 2 filles. Ça fait une petite somme.
– A.-C.Verwaerde: Je confirme, c'est une belle petite somme.
– Marie-Claude: Il a quand même subi 7 générations, avec les déménagements. Il connaît beaucoup de choses.
– A.-C.Verwaerde: Je pense que 110 euros est un très bon prix.
– Juliette Cohen : Pour ça, oui.
– A.-C.Verwaerde: C'est une très belle offre.
– P.-J.Chalençon: En plus, le document est abîmé.
– A.-C.Verwaerde: Voulez-vous faire une affaire conclue?
– Marie-Claude: Oui.
– Austin Morel : Il faut toujours un 1er contact. Après, vous pourrez nous ramener de jolies choses de votre château.
– Marie-Claude: Gardez votre bonne humeur.
– Austin Morel : Vous aussi. Merci. Au revoir.
– Marie-Claude: Je pensais que Pierre-Jean prendrait le tableau, mais ça ne l'a pas intéressé. Je l'ai vendu 110 euros, estimé 100 euros. C'est bien. Mes filles pourront se faire un resto toutes les 2. C'était une bonne journée.
– C'est à Christine de se présenter en salle des ventes. Nos acheteurs seront-ils aussi enthousiastes que notre commissaire-priseur pour sa jatte en argent massif du XVIIIe siècle évaluée à 2000 euros?
– P.-J.Chalençon: Bonjour. Comment ça va?
– Christine: Bien.
– P.-J.Chalençon: Comment vous appelez-vous?
– Christine: Christine.
– P.-J.Chalençon: C'est joli, comme prénom. Ma chère Christine, qu'est-ce que vous nous apportez de beau?
– Christine: Je vous amène une jatte. Je n'avais aucune idée d'où ça pouvait venir etj'ai appris plein de choses par Harold.
capture