logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 15h20 sur France 2

capture
– Ce n'est pas bien de se botoxer. Quand on se botoxe, on ne peut plus voir un vrai sourire.
– D.Burki: Il y a une vidéo où il est question du nez d'E.Macron.
– Toute notre politique sociale... C'est pour ça que j'ai besoin de vous, mutualistes. On doit mieux prévenir.
capture
– Stephen Bunard : On parle des choses liées au visage, mais il y a aussi des autocontacts. On peut se caresser ou se gratter. Quand il dit "j'ai besoin de vous, mutualistes", il se gratte la narine droite. C'est quand il y a un problème avec l'extérieur. L'autre me dérange. L'ironie de l'histoire, c'est que les communicants nous montrent une espèce de Kennedy français en train de manoeuvrer son cabinet. Au fond, le message qui vient de la tête d'E.Macron vient malmener cette image.
– D.Burki: Il y a eu aussi une vidéo de campagne de EHollande.
– Il écoute vraiment. On se revoit quelque temps plus tard...
– D.Burki: Qu'avez-vous analysé dans cette image?
– Stephen Bunard : Je l'ai constaté après, quand la vidéo est venue sur le marché. Ici, on a l'arc de Cupidon. Quand on se gratte l'arc de Cupidon, comme dans son cas, elle parle de F.Hollande et gère une tension par un sujet éminemment intime et sexuel. Il n'y a qu'un seul endroit où il y a un aspect si intime: cet endroit-là. A ce moment-là, il y a une émotion primaire qui apparaît. On ne peut pas dire s'il y a la bagatelle entre eux, mais le sujet est déjà dans la tête de J.Gayet.
– D.Burki: Quelle autre partie du visage révèle beaucoup notre inconscient? Les sourcils? Ceux de J.Dujardin, par exemple, dans le film "The Artist".
capture