logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 14h10 sur France 2

capture
– Je me dis: "En fait, qu'est-ce qu'on fait là? Comment je vais gérer?"
– Félix Bollaert : Gérer quoi?
– Céline: Gérer les trois. Est-ce qu'on va repartir dans tout ça? Comment ça se passe?
– Félix Bollaert : Il avait les mêmes appréhensions?
– Ivan: Ouais, un peu. Mais bon...
– Félix Bollaert : J'ai l'impression que vous ne vous êtes pas posé trop de questions. Et finalement, la réalité de cette décision, vous vous l'êtes prise dans la figure en rentrant à la maison. Le jour même.
– Céline: Oui.
– Félix Bollaert : Vous avez posé le bébé et vous vous êtes dit: "Qu'est-ce qu'on a fait?" Et les conflits ont repris?
capture
– Félix Bollaert : Tout de suite?
– Céline: Dès qu'il a repris le travail, après le congé paternité.
– Félix Bollaert : Et c'est là que la fatigue, les nuits courtes, la tension n'aident pas. On monte très vite dans les tours, surtout avec 3 enfants en bas âge. On a vu sur la photo que vous aviez 3 bébés.
– Céline: C'est ça.
– A.Garih: Ivan vous laissait vous agiter, je pense.
– Céline: Il me connaît. Mais on repart très vite dans les disputes. il sombre très vite.
– A.Garih: Oui, parce qu'il s'échappe.
– Céline: Je pense qu'il y a un peu de tout.
– Ivan: Ça ne se passait pas du tout bien là où je bossais. Je pense que c'est un tout qui a fait que je m'échappais là-dedans.
– Félix Bollaert : Comment on peut faire pour prévenir ce genre de situations, Arlette? Là, il y a eu un problème de timing. Ils ont accéléré et se sont retrouvés face à un stop.
– A.Garih: De ce que je comprends, quand ils sont rentrés à la maison, ils se sont dit: "Ouh, il y a une réalité!"
– Ivan: On a passé 9 mois sur un nuage.
– Félix Bollaert : Tant qu'on était dans l'étape du projet, c'était enthousiasmant. Mais quand le projet est là, ça implique des responsabilités: des nuits courtes, des biberons...
– A.Garih: Et les grands qui ne sont pas forcément contents non plus.
– Céline: Ca, ça passe. Mais comme il est dans cette addiction, lui s'occupe de sa bouteille et de son travail. Moi, je gère la maison, mes enfants, l'école, mon ménage et tout ce qui va avec. C'est dur.
– Félix Bollaert : Il ne vous aidait pas?
capture