logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 13h00 sur France 2

capture
– Je n'étais pas motivé du tout. C'est la 1re fois de ma vie qu'il m'arrive cela.
– 25 personnes sont hébergées ici par l'association Groupe SOS. Après les travaux, elles seront 80 à cohabiter avec 40 entreprises installées juste au-dessus, comme ce cabinet d'architectes.
– C'était un attrait supplémentaire, qu'il y ait des SDF dans cette structure. C'est très intéressant et très important dans notre société super cloisonnée. Là, il y a cette possibilité de vivre ensemble.
– Ce bâtiment public de 4000 m2 était inoccupé depuis 2016. L'Etat l'a mis à disposition de 3 associations et a investi Même le toit sera utilisé. Bientôt végétalisé, il sera ouvert aux habitants du quartier.
– C'est un enjeu-clé du projet de réussir à créer des passerelles à l'intérieur entre les occupants des bureaux, les résidents du centre d'hébergement social, mais aussi à l'extérieur avec les associations de quartier, les habitants qui souhaiteraient s'investir dans le projet.
capture
– Autre lieu de rencontre: le restaurant, lui aussi ouvert au public. Ce projet va durer 3 ans. Le bâtiment sera ensuite racheté par la ville de Marseille.
– M.-S.Lacarrau: On s'arrête sur un désamour... Nous consommons de moins en moins de lait. Les ventes sont en chute libre depuis 15 ans: Le secteur parle d'une tendance inquiétante. Les raisons sont multiples.
– De moins en moins de Français boivent du lait. Ces derniers mois, les ventes ont reculé de 3,3 %. Les clients ne le plébiscitent
– Le lait, je ne le digère pas.
– Vous n'en buvez pas?
– Le matin, c'est un bol de café
– Ce n'est pas bon pour mon corps. C'est au niveau de l'acidité.
– Le lait comme ça, ce n'est pas possible. Ça m'écoeure.
– En cause: le déclin du petit déjeuner, notamment, et l'apparition de nouvelles habitudes de consommation. Selon ce spécialiste, c'est une tendance de fond.
– Le fait que l'on prenne moins de petits déjeuners, ça va durer. Le fait que les céréales soient un peu contestées, notamment au niveau de l'alimentation des enfants, de leur équilibre alimentaire, ça va durer. Et la folie végétale avec le transfert du lait de vache vers celui d'amande ou de coco, ça va aussi continuer.
capture