logo Le moteur de recherche de la télé

C'est au programme


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 10h00 sur France 2

capture
– Je pense qu'elle a bien fait. On en a marre de voir des rondes qui sont plutôt bien foutues, mais qui ne sont pas forcément bien représentées non plus.
– D.Thévenot: J'ai entendu une interviews où vous disiez: "Je ne sais pas si ce type de téléfilm peut faire changer les mentalités." Moi, je pense que oui.
– D.Thévenot: Je pense qu'il faut être totalement insensible... Si on est bête et qu'on a été amené à faire des réflexions désobligeantes, quand on voit ce téléfilm, quand on voit la souffrance de cette fille qui n'a rien demandé, j'espère que ça peut faire changer les choses.
– Justine Katz : Moi aussi. Il ne faut pas oublier qu'il y a des gens qui restent bêtes...
– Sophie Davant : Et cruels. J'aimerais bien que vous me donniez votre point de vue sur les méthodes pour perdre du poids, sur les régimes, les différentes opérations qui existent. Vous en pensez quoi de tout ça?
capture
– Justine Katz : Je ne suis pas hyper calée dans tout ça. J'ai voulu me faire opérer. J'ai dit non devant le bloc. C'était au mois de mars.
– Sophie Davant : Pour quelles raisons vous avez dit non?
– Justine Katz : Ça a été très dur. Je me suis dit: "Je n'ai aucun problème de santé. Je suis juste grosse. Je ne veux pas que ça passe par là. Je veux comprendre en moi pourquoi j'en suis là." Je respecte énormément les gens qui le font.
– Sophie Davant : Vous aviez écrit un livre sur l'acceptation de soi, qui s'appelle...
– D.Thévenot: "T'es bonne bébé!" Il y a des dessins, de l'humour... Ça va aider beaucoup de gens touchés par le surpoids ou pas du tout.
– A.-M.Revol: Le titre Les filles rondes ont énormément de succès auprès des garçons. Je le constate souvent. J'ai pu rencontrer dans mon métier des femmes fortes. Elles n'ont aucun problème avec les mecs.
– Justine Katz : Tant mieux! Il en faut pour tous les goûts.
– D.Thévenot: Le téléfilm, c'est ce soir. Ne le ratez pas. Ensuite, il y aura la soirée continue, "Souffrir d'être gros", animée parJ.Bugier.
– Sophie Davant : Merci d'être venue nous voir et bravo pour cette prestation. Alexan dre?
– Ammien Marcellin : Il vient de le dire mais je le répète parce que c'est important.
capture