logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 6h30 sur France 2

– Les Californiens battent Portland. Les filles de Lattes-Montpellier gagnent le 3e match face à Lyon-ASVEL. On retourne en Californie avec la 3e étape du tour. 4e étape du Tour d'Italie. Une arrivée au sud-est de Rome. Victoire de l'Equatorien. A.Démare est arrivé 9e. P.Roglic est 1er du général. Première étape du Tour de Dunkerque. Un Néerlandais gagne la première étape.
– Laurent Bignolas : Il va y avoir du beau monde sur le Tour de France.
– Valérie Maurice : Je voulais quelque chose qui bouge.
– Laurent Bignolas : Merci à tous les 2. Brigitte-Fanny et Myriam nous rejoignent. Bonjour, Brigitte-Fanny. Bonjour, Myriam. Brigitte-Fanny, vous n'êtes pas là pour soigner mon rhume des foins, mais pour parler d'un vrai fléau en France. Chaque jour, 400 personnes meurent d'une maladie cardio-vasculaire. Plus de la moitié sont des femmes et souvent parce qu'elles ont été diagnostiquées en retard. On a envie que ça change.
– B.-F.Cohen: Les femmes ont aussi des facteurs de risques cardio-vasculaires. Il y a la sédentarité, le stress, le tabac. C'est le trio infernal. Beaucoup de femmes travaillent, s'occupent de leurs enfants et de leur maison. Elles sont sous tension. Il y a aussi des facteurs de risques tels que le surpoids. Après la 3e grossesse, le risque de surpoids est majoré. Il y a des risques de surpoids dû à des traitements hormonaux. Il y a aussi la pilule. C'est un facteur de risque Le cocktail explosif, c'est pilule dernière génération, migraine, Les femmes sont soumises à beaucoup
– Laurent Bignolas : Tout ça est raconté dans le livre que vous avez sous la main.
– B.-F.Cohen: Oui. Une femme cardiologue a décidé de dénoncer cette situation. Les femmes sont moins bien diagnostiquées que les hommes pour les maladies Elles sont parfois même moins bien prises en charge que les hommes.
– Elisabeth a 49 ans. Elle a été victime d'un accident cardiaque en 2010 contre toute attente.
– Pas diabétique, pas de surpoids, je ne fumais pas, je n'étais pas sédentaire, je n'étais pas sous pilule, j'avais un stérilet, aucun facteur de risque... Pourtant, j'ai eu cet accident.