logo Le moteur de recherche de la télé

Pédale !


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 0h40 sur France 2

– Les samedis après-midi, je quitte ma ville de Sceaux pour me rendre à Paris. J'ai repéré un kiosque où les magazines sont facilement accessibles. Après avoir tourné 7 fois autour pour être sûr qu'il n'y ait personne, je déboule le rouge au front et les mains moites. Pour le vendeur, je suis un bon client, carje suis déjà parti sans reprendre ma monnaie. Chacun de ces achats est une victoire, une manière de m'affirmer. 15 ans. Je suis super honteux et je suis super fier. Le cartable serré tout contre moi, je rentre à la maison en matant les mecs du RER. Un peu plus en face et un peu moins de travers. Sale petit pervers ! Le passage au lycée marque aussi l'arrivée des filles. La réforme contraint les écoles religieuses à la mixité. C'est la loi. Tout de suite, je comprends que l'âge d'or de la connivence entre garçons vient de cesser. D'un simple claquement de doigt, ma magie s'est évaporée. Je redoute de perdre ma mémoire, c'est-à-dire mes amitiés.undefined
Me voici pour la 1re fois confronté au vrai monde de l'hétérosexualité. Drague, séduction, hypocrisie, mépris, souci de la concurrence et de la performance. Les filles mènent la danse. Elles sont partout. Mes jalousies les voient tout de suite comme des ennemies. Elles peuvent être les pires homophobes, les plus cruelles. Elles provoquent les garçons, exigent d'eux qu'ils jouent au mec pour leur plaire. Si je ne réponds pas à leurs avances, si je ne joue pas à leurjeu selon leurs règles, si je ne couche pas avec elles, au moins une, le masque risque de tomber pour de bon et pour de vrai. Auparavant, je fuyais les miroirs. Je me retrouve face à un mur désormais. Les soirées me rendent mal à l'aise. Leur conformisme me révolte. Alors je reste un peu en marge, toujours reclus dans mon silence, je triche. Il n'est pas temps d'abattre mes cartes. La nuit, je me fais vomir et c'est un peu comme si la pédale qui est en moi dégueulait toutes ses terreurs, tous ses désirs, ÎOUS ses mauvais rêves. Je suis devenu la tête de Turc du prof de sport. Il m'a percé à jour. Alors il m'humilie consciencieusement, systématiquement, maladivement.