logo Le moteur de recherche de la télé

Pédale !


diffusion le mercredi 15 mai 2019 à 0h40 sur France 2

– On se chamaillait souvent à ce sujet. Et pourtant, j'aimais Jean-Christophe. Coup de semonce et coup de tonnerre. C'est la 1re fois que j'ose me dire que j'aime un garçon. C'est juste une évidence. Son amitié m'absorbe complètement. Je veux partir sur une île déserte avec lui. Je veux refaire le monde à son image, être son oeil, être sa voix, son empreinte digitale, être le souffle entre ses lèvres. Je m'endors et je m'éveille avec lui. Et dans mes rêves, je veux me marier avec lui, faire comme mes parents, être à ce bonheur-là moi aussi. Je n'ai jamais osé dire à Jean-Christophe que je l'aimais. Le verbe aimer ne pouvait se dire entre garçons. A la fin de l'année, Jean-Christophe fut obligé de suivre ses parents expatriés à Lomé, en Afrique. Je ne l'ai jamais embrassé, même le jour de son départ. Il est parti. Je suis resté. Je suis resté. Depuis le départ de Jean-Christophe, la question de l'origine de mon homosexualité me taraude. Suis-je homo par nature ou par hasard ? Et surtout, qu'est-ce que c'est, au juste, qu'être un pédé ? C'est quoi, cette matière, ce "ça" des gens comme ça ? J'ai 13 ans. Je fouille le dictionnaire. La notion renvoie d'abord à la législation en cours. La loi vichyste de 1942 réaffirmée par le pouvoir gaulliste en 1946 déclarait les actes homosexuels contre-nature. En 1960, le député Paul Mirguet a fait voter un amendement qui rangeait l'homosexualité dans la catégorie des fléaux sociaux au même titre que la tuberculose, le proxénétisme et l'alcoolisme. Allais-je finir ma vie en vieille pute alcoolique crachant mes poumons comme une Traviata ? J'essaie de trouver une réponse, une vérité en regardant la télévision.
– Nous parlerons ce soir uniquement de l'homosexualité masculine.
– Mais depuis les années 1970, quand des émissions osaient parler d'homosexualité, c'était toujours sous l'angle médical et psychiatrique. Pour les psychanalystes freudiens, l'homosexualité désignait un comportement pervers. L'homo était narcissique forcément puisqu'il cherchait à coucher avec une personne du même sexe que lui.