logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 2h40 sur TF1

– N'est-ce pas ? Faut que tu t'en sortes. J'avais déjà travaillé avec d'autres primates. Mais ici, j'ai eu un coup de foudre pour les chimpanzés.
– Tu imagines ta vie sans eux ?
– Non, non, non. Pour moi, non. Ça a toujours été un rêve. De faire ça, le rêve est encore plus fort. Ça se concrétise vraiment. Je n'imagine même pas. C'est mon objectif dans la vie. S'il y en a un, c'est celui-là.
– Si Charles n'a pas pu déplacer son bloc opératoire...
– Que nous as-tu apporté ?
– Dans sa valise, il y a l'essentiel.
– Le père Noël est arrivé. Des compresses, le set à pansements, je le prends. Il faut des cotons. Alors, les seringues...
– Quelques Spatules, bistouris et sutures pour l'opération. Après les avoir triés, c'est Alberto, un volontaire, qui a la lourde tâche de les stériliser. Avant de faire bouillir les instruments, il faut couper du bois. Si l'opération se passe bien, un jour, Léonie rejoindra les autres chimpanzés. Estelle présente ses pensionnaires Doucement. Tu ne jettes rien.
– C'est vraiment grand. Ils sont gros.
– Ca, c'est Chloé. Qui c'est ? Qui c'est ? C'est qui, tous ces gens ? Quand je l'ai eu, il était petit.
– Il te connaît bien, alors.
– Toutes les nurses l'ont eu. Maxou, doucement. Je te vois. T'es pas bien réveillé. T'as le nez qui coule.
– Estelle a sacrifié sa vie pour vivre avec les animaux. Les quelques dons qu'elle reçoit servent à nourrir
– Quand ils arrivent, ils sont petits. Léonie, dans 10 ans, elle sera comme ça. Grâce à ton opération sauveuse de vie. Les chimpanzés quittent leurs enclos de plusieurs hectares pour regagner les cages. Cris des chimpanzés
– Allez. Il est curieux. Douma, allez, allez.
– Après le goûter, la récré. Matthieu est chargé d'encadrer la colonie de vacances. C'est le bras droit d'Estelle depuis 5 ans. Si l'expérience peut impressionner, pour lui, c'est la routine.
– Vous pouvez y aller. Anda, anda, anda. Passez devant. Voilà. Allez. Allez, anda. Il y a beaucoup de choses à gérer. Chaque individu interprète la sortie en brousse en fonction des gens qui sont là, avec les conflits qu'ils peuvent avoir avec nous et aussi entre eux.