logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 2h40 sur TF1

– La 7, s'il vous plaît.
– Heu, le monsieur est déjà arrivé.
– Camille, tu n'es pas venue hier dans la chambre 7. Tu as eu raison. Le bonheur ne se réchauffe pas. Pourtant, je voudrais te convaincre de m'attendre pour m'attendre et non pas pour me retrouver. Je voudrais que tu espères mes lettres comme une amante de 16 ans. J'étais invivable, me disais-tu. Et maintenant, puisses-tu m'accorder la 1er place dans tes pensées, c'est tout ce que je te demande. Je t'aime. Hyppolite_
– Vous en voulez ?
– Ah, ça, je veux bien. C'est tellement lui, ça. Et s'il revenait ?
– Il s'en achètera d'autres. Ah non, ça... Ca, je les garde. Amorce de démarrage
– Pardonnez-moi, Camille, pour tout. Mais ma mission s'arrête là. J'ai tâché d'être fidèle à son désir. Vous m'en voulez pas trop ? Au moins, je l'aurais prolongé. Que vous avait-il demandé ?
– Je sais rien. J'ai fait ce qu'il m'a dit de faire. Et s'il me le redemandait... On sait jamais. Un jour. Je le referais. Il n'en finira jamais de nous étonner, ce sale zèbre. Portière qui s'ouvre et se ferme. *-Bonjou r, mon amour. Oui, une nouvelle mise en scène. Mais c'est la dernière fois que je t'ennuie. Depuis tout petit, j'ai toujours pensé devenir quelqu'un de très important. Puis, j'ai compris. La nature ne m'a donné aucun don particulier. Alors, pour lutter contre cette triste vérité, j'ai décidé de composer notre amour et de faire de notre vie conjugale une symphonie quotidienne. J'aurais voulu que tu ne sois plus à moi pour mieux te reprendre. Mais tu étais bien ma femme et légitime, en plus. Alors, pardonne-moi, mon trésor, ma vie. Mais je devais rendre notre amour immortel. Et je crois que j'ai réussi. Tu ne m'oublieras pas. Approche-toi. Je te jure que c'est moi. Mais n'aie pas peur. Viens. Embrasse-moi.
– Car nos aurores ne sont que des aurores Et nos baisers, des baisers Boule unique, voilà notre amour Sous les coups de pied du jour le jour Car tout s'use si l'on se serre Couche d'ozone et effet de serre Il trouve, il trouve pour ce souci Le drôle de zèbre, des facéties Tout valdinguer, changer sa bobine Pour retrouver l'aubépine Les coeurs nous piquant davantage Changeons qui nous sommes, changeons d'âge
– Tia a mordu trop fort.