logo Le moteur de recherche de la télé

Un mort peut en cacher un autre

Crimes parfaits


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 21h05 sur France 3

– Si je note pas, j'oublie la moitié. Souvent le plus important. Pas vous ? Saisie du matériel informatique, des effets personnels... Et au fait, vous avez fait l'armée ?
– Ben, oui.
– Engagé volontaire ?
– Oui.
– Et plus précisément?
– Les paras, ça doit être physique.
– Parcours de jeunesse.
– Besoin d'action.
– Pour compenser des études de commerce. C'était pas mon truc, être derrière un bureau.
– C'est fini.
– C'était pas compatible avec le mariage. Je peux vous demander une 2e fois pourquoi vous me posez ces questions ?
– Zou, on embarque tout ça. Il faut savoir s'il avait une raison de tuer son employé.
– Vous le suspectez ?
– On ignore s'il dit la vérité.
– On ignore aussi s'il ment. c'est un banquier.
– C'est la meilleure. On fait confiance aux banquiers ? Tu sais ce que ton banquier fait avec ton argent?
– C'est mon père.
– Au temps pour moi. A ta place, je m'en vanterais pas.
– Ça y est. Tous les banquiers sont des voleurs ? Vous faites un délit de faciès.
– Absolument pas. Il est plutôt bel homme. En d'autres circonstances, j'aurais pas dit non.
– 2 maris, ça vous suffit pas ?
– Quand on aime, on ne compte pas. Accent slave.
– Les flics sont chez toi. C'est très ennuyeux.
– Un employé a eu un accident.
– Oui, un accident.
– Rien, ils enquêtent, c'est tout.
– Depuis quand la Criminelle enquête sur les accidents ?
– Il s'est fait renverser.
– Quelle connerie tu as faite ? C'est pour ça que le computer est bloqué ?
– T'inquiète pas, je gère.
– Ça vaudrait mieux. Pour nous deux. Moi, je te fais confiance. Ça fait longtemps qu'on se connaît. Mais mes amis n'aiment pas les mauvaises surprises.
– "Div... id... CTN... position..." C'est quoi, ça ?
– Ce que le labo a pu extraire de l'ordinateur. Cryptage à distance, typique d'une cyberattaque. C'est tout ce qu'ils ont pu récupérer.
– On a raison de se méfier de ces trucs.
– Je vous ai pris des croissants.
– Merci, mon amour.
– Je vous refais un café ?
– Avec plaisir. ils demandent une rançon contre les données. Là, c'estjuste un blocage. Les données sont irrécupérables.
– Et sinon ?
– Sinon quoi ?
– Le reste de ses affaires, ses papiers.