logo Le moteur de recherche de la télé

Mauvais rêve

Un cas pour deux


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 14h15 sur France 3

capture
– Non, je fais un prêt à un ami.
– Surtout, soyez très prudent.
– Que voulez-vous qu'il m'arrive avec mon nouveau look ? Verena Roth, sculpture, j'y suis. Quand quelqu'un est recherché par la police, les gens pensent qu'elle a de bonnes raisons.
– Je vous crois, moi.
– C'est vrai ?
– Il faut que je découvre ce qui s'est passé. Je n'ai pas d'autre moyen de prouver mon innocence.
– Que puis-je faire ?
– Quand j'étais dans sa suite, cette dame a reçu un appel, c'était vous. Vous aviez remarqué un détail particulier ?
– Non. Je voulais m'excuser parce que je n'avais pas été très aimable.
– Vous ne l'aimiez pas trop ?
– Ça peut sembler peu charitable vis-à-vis d'une morte mais je la trouvais si arrogante
– Bon Dieu, les voilà !
– Les poulets.
– Qui ?
– Vite, filez là-haut. Je m'en occupe.
– Mme Roth ?
capture
– Oui, c'est moi.
– Bonjour. Je vous ai vue, ce matin.
– Oui, c'était moi.
– J'étais venue témoigner mais vous étiez tous en opération.
– Oui, je viens vous poser quelques questions.
– D'accord.
– C'est du plâtre ?
– Alors je vais me dépêcher.
– Ils sont partis.
– J'ai vu. Merci. C'est vous ?
– Vous m'avez reconnue ?
– A vos yeux.
– Votre père ? sur notre bateau. C'est le seul endroit où j'ai connu le bonheur. J'avais appris à nager
– Vous étiez brune ?
– Souvent, on change. Je vous en prie. Merci. Pourquoi ne pas avoir dit à la police que j'étais là ?
– J'aime pas trop la police.
– Des souvenirs déplaisants ?
– Vous voulez un verre ?
– Merci, je dois partir.
– Et d'autre part, si c'était vous l'assassin, c'était plus simple de filer avec les diamants que de rechercher le tueur.
– Il faudrait convaincre Zang.
– Un détail m'est revenu. Quand j'ai téléphoné, j'ai eu le sentiment de la déranger. Elle m'a parlé
– Vous observez très bien.
– Où pensez-vous aller avec la police à vos trousses ?
– Je trouverai bien un endroit.
– En cas de besoin, appelez-moi.
– C'est très aimable à vous. Merci beaucoup. Il faut vraiment que j'y aille.
– Une suite, comme d'habitude ?
– Oui, professeur.
– Parfait, merci.
– Bravo mais je dois y aller. Salut, à plus tard.
– Vous êtes Terry ?
capture