logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 13h10 sur France 3

– Pour ne pas finir dans la bannière à linge sale de l'histoire de l'industrie textile, l'entreprise mise sur l'authentique en s'adaptant à la mode et aux saisons.
– Il y a encore 15 ans, la fabrication française, les circuits courts, la mode responsable, tout le monde ou presque s'en foutait. Nous, on n'est pas du métier. On était ingénieurs. On a voulu apporter du sens dans notre vie et l'écosystème qui nous entoure en essayant de faire briller des produits de qualité.
– Ca, c'est de l'indigo 100 % naturel, 100 % bio. Ce qu'on est en train de couper, les confectionneuses vont l'assembler la semaine prochaine.
– Longtemps, les ateliers des ouvriers du textile étaient remisés dans des arrière-cours sombres et sans soleil. Désormais, la famille Tuffery est fière de son savoir-faire. Le public est invité à découvrir comment on fabrique des jeans. Les modèles portent les noms des anciens et des anciennes.
– Ce sont les prénoms des grands-pères ou des grands-mères, des ancêtres. Il y a mon père, mon grand-père, mes grands-mères...
– En France, 90 millions de jeans sont produits chaque année, dont les jeans de Julien, dans une toute petite proportion.
– Quand on fait des jeans de série, une personne parjour, Au Bangladesh, c'est 25 jeans.
– Ces jeans produits en circuit court par des ouvriers travaillant dans des conditions sociales à la française, ça a un coût: entre 100 et 300 euros la pièce. Il faudra plusieurs années pour venir à bout de cette version du pantalon de cheminot à bretelles de cuir.
– Laurent Romejko : Nous partons en Charente-Maritime découvrir un zoo qui accueille de nouveaux pensionnaires.
– Marine Vignes : Dans ce parc animalier, les arrivées et les naissances s'enchaînent depuis plusieurs mois. Petit tour du propriétaire.
– Gandhi, target!
– 2,60 m au garrot, plus de 4 tonnes. Voici Gandhi. Ce mastodonte est le nouveau pensionnaire du zoo de la Palmyre. Situé en pleine pinède à quelques encablures de Royan, ce parc animalier est en pleine effervescence. se comptent par dizaines. Un renouveau qui fait le bonheur des soigneurs.