logo Le moteur de recherche de la télé

Ailleurs en France


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 10h20 sur France 3

– Dans cette salle, on extrait l'ADN. Ça nous permet de faire le typage des gènes de la compatibilité.
– Dans quelques semaines, grâce à cette allogreffe, Dominique sortira de sa chambre stérile. A terme, elle pourra reprendre la vie normale d'une jeune retraitée.
– Grégoire Bouscambert : Une nouvelle vie. En Meurthe-et-Moselle, nous allons découvrir le don de tissus humains. Le CHU de Nancy lance une grande campagne d'information pour sensibiliser le plus grand nombre aux greffes de peau indispensables aux grands brûlés.
– Ce jeune homme est miraculé. Il a survécu à un grave accident.
– J'étais sur un wagon. En levant les bras, il y avait un caténaire au-dessus et le courant est passé.
– Depuis un an, il a reçu plus d'une vingtaine de greffes de la peau, dont plusieurs sont des dons de personnes décédées. Lui et sa mère savent mieux que quiconque l'importance des dons de tissus.
– Je n'avais pas idée que le don de tissus était si important, notamment que ça puisse leur sauver la vie. C'est ce qui s'est passé pour mon fils.
– Moins connus que les dons d'organes, les dons de tissus sont plus rares. Stéphanie le constate avec regret. Elle gère la banque de tissus au CHRU de Nancy. Dans ces grands congélateurs, des tibias, des têtes fémorales et bientôt des vaisseaux.
– Pour les cornées, on a dû annuler certaines greffes. Il y a une pénurie. Pour les os massifs, on est en pénurie depuis un an et demi.
– La demande augmente. En chirurgie de l'appareil locomoteur, on utilise des allogreffes osseuses, médicamentaires, discales. En parallèle, on a des difficultés pour des avoirs des donneurs.
– Seule 1 famille sur 2 donne son accord pour le prélèvement de tissus. Une catastrophe pour les greffes de la peau. Nancy opère 140 enfants chaque année.
– Grégoire Bouscambert : Des dons qui font basculer des existences. A Auxerre, Françoise a retrouvé un second sens à sa vie grâce à une greffe du foie. Aujourd'hui, elle veut sensibiliser sur l'importance du don d'organes.
– Ce n'est pas une manifestation mais la séquence d'un clip. Françoise en est l'instigatrice.