logo Le moteur de recherche de la télé

Ailleurs en France


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 10h20 sur France 3

capture
– La région des Hauts-de-France est en première ligne.
– Des insultes, des menaces, en 15 ans, ce docteur en a entendu trop souvent dans son cabinet d'un quartier sensible de Tourcoing. En mars dernier, à la suite d'un conflit, la situation dérape avec une patiente qu'il connaît depuis longtemps.
– Elle a commencé à hurler sur ma secrétaire. Je l'ai entendue depuis mon bureau. Je suis sorti pour essayer de faire tampon.
– Cette fois, la femme du médecin filme avec son portable. L'accompagnateur de la patiente essaie de la calmer. En vain. La scène dure plusieurs minutes. Jamais le médecin ne se départit de son calme.
capture
– J'ai déjà eu de la merde étalée sur ma voiture. Ça fait sourire après coup, pas sur le coup. Des agressions verbales... L'année dernière, en début d'année, j'ai dû être mis sous surveillance policière parce que j'ai été séquestré dans mon cabinet.
– Le Nord est le premier département touché par les agressions de médecins en France. Une sur dix.
– Grégoire Bouscambert : On continue à partir ailleurs en France pour développer les sujets qui font l'actualité. Dans cette deuxième partie, nous parlons des dons qui sauvent des vies. Connaissez-vous par exemple le don de tissu humain? Ils sont essentiels à la survie Le don de moelle osseuse est devenu primordial pour toutes celles et ceux qui souffrent de pathologies affectant la moelle. Nous rencontrerons une receveuse à Clermont-Ferrand. Avant, parlons de dons d'organes à travers une belle histoire à Suresnes, avec un fils et sa mère opérés il y a 50 ans.
– Cette femme de 96 ans et son fils fêtent ce soir-là un record. Depuis 50 ans, Jean-Pierre vit avec le rein de sa mère.
– J'ai eu la chance d'avoir une maman compatible avec moi.
– A l'époque, les greffes sont rares. De nombreux médecins tentent de dissuaderjacqueline mais elle veut sauver son fils, victime d'une malformation rénale depuis son plus jeune âge.
– On m'a découragée bien des fois. On me disait que ça ferait 2 malades au lieu d'un.
– Le jeune homme qui est ici a reçu le rein de sa maman.
capture