logo Le moteur de recherche de la télé

Littoral


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 9h15 sur France 3

– Ça s'est terminé assez rapidement. On est quand même 104 ans après l'accident, le raz Blanchard, c'est un endroit où il y a beaucoup de courant. En plus, la coque s'est désagrégée. Ça me semble un peu difficile de déterminer vraiment les causes de l'accident. On découvre l'épave d'un navire qui a disparu en mer, c'est toujours assez émouvant. On découvre également un tombeau, un cimetière, ces hommes sont restés dans l'épave. Ils y gisent toujours ou en tout cas ce qu'il en reste. Il y a un adage qui dit: les roses ne fleurissent pas sur les tombes des marins.
– C'était mon grand-père, Maurice Prioul, dont je porte le nom. Il est mort lors de cette catastrophe, la collision entre le sous-marin, le Vendémiaire, dont il était commandant et le cuirassé Saint-Louis, lors de manoeuvres navales. A cette époque, le 8 juin 1912, ma grand-mère avait 32 ans et ça a été dramatique. Quand il est mort, il laissait 3 orphelins et ma grand-mère était enceinte de sa dernière fille. Il y a 260 descendants du commandant Prioul, jusqu'à la 5e génération. C'est pour nous, un soulagement de savoir où il repose. On a besoin, pour se recueillir, pour avoir l'esprit en paix, de savoir où reposent nos morts.
– 100 ans nous séparent du naufrage du Vendémiaire. Le Triomphant n'en est plus qu'un lointain cousin mais le risque zéro n'existera jamais. Me voici maintenant dans un lieu essentiel du bord, le carré. Concrètement, dans cette pièce, on ne parle pas technique, on est dans la pièce de repos,
– C'est l'endroit où on va retrouver le plus de personnes et où on pourra le plus se divertir, la plupart des repas sont assez conviviaux.
– Contrairement aux bâtiments de surface, on est vraiment tous mélangés, il n'y a pas de carrés matelots, de 0M, OMS, on est tous mélangés. Ça nous permet de vivre tous ensemble.
– Ici, vous échangez sur vos postes, sur vos ressentis?
– Sur la nourriture, sur l'ambiance.
– Où est le cuistot? Son rôle est assez important, ici.
– Il est vraiment important. Si on ne mange pas bien, on va en parler entre nous. Si on mange bien, on va le féliciter.